Nous avons 692 invités et un membre en ligne

Attention, le contenu de ce site n'est totalement visible que pour les utilisateurs identifiés.

Désinfection des embouts d'otoscope : préférez le trempage !

Recommander Imprimer

art1416 desinfection otoscope

Les embouts d'otoscope sont des objets qui passent d'oreille en oreille en consultation, et bien sûr, la plupart du temps, il ne s'agit pas d'oreilles en bonne santé. Passer un coup d'alcool dessus ou un peu de désinfectant ne suffit pas à détruire les bactéries qu'ils transportent ainsi de patient en patient. Petit rappel sur les résultats d'une étude américaine de 2006...

Afin d'évaluer les différente techniques de désinfection utilisées en clinique, les chercheurs ont utilisé 60 têtes d'otoscope stériles et les ont contaminées avec une culture de Pseudomonas aeruginosa, une bactérie responsable de nombreuses otites chez le chien. Les cônes d'otoscope ainsi souillés ont été répartis en 6 lots :

  • Le premier lot, servant de témoin, n'était pas nettoyé.
  • Le second lot était juste nettoyé avec une gaze stérile puis passé sous l'eau.
  • Le troisième lot était essuyé avec une gaze imbibée d'alcool à 70 %.
  • Le quatrième lot était lavé avec un désinfectant du commerce (Cetylcide II).
  • Le cinquième lot était mis à tremper pendant 20 minutes dans ce même désinfectant.
  • Le sixième lot était mis à tremper 20 minutes dans une solution de chlorhexidine.

Ensuite, des prélèvements pour culture bactérienne ont été effectué sur chacun des embouts. Pour le premier lot, non nettoyé, les cultures ont été positives dans 100 % des cas. Environ 1/3 des spéculums des lots 2,3 et 4, pas correctement désinfectés, étaient encore porteur de la bactérie.

Seuls le cinquième et le sixième lot, composés d'embouts ayant trempé dans un désinfectant pendant 20 minutes, étaient véritablement stériles.

Il faut donc prendre le temps de laisser tremper les embouts dans un antiseptique avant de les remettre en consultation. Il faut évidemment également renouveler régulièrement le bain antiseptique, afin qu'il ne soit pas lui-même un bouillon de culture !

Newton HM, Rosenkrantz WS, Muse R, Griffin CE: Evaluation of otoscope cone cleaning and disinfection procedures commonly used in veterinary medical practices: a pilot study. Vet Dermatol. 2006 Apr;17(2):147-50.

Autres articles ASVinfos : 
Désinfection des éponges : micro-onde ou lave-vaisselle
Désinfection de la clinique : lutter contre les virus
Pour accéder à l'ensemble des articles : Formulaire d'inscription.

L'accès est réservé aux auxiliaire vétérinaire, ASV, personnel salarié des cliniques ou en formation. En cas de difficultés : contact@asvinfos.com.

Vous devez vous inscrire pour écrire un commentaire