Attention, le contenu de ce site n'est totalement visible que pour les utilisateurs identifiés.

USA : Transmisssion du virus de la rage à la suite d'une transplantation (humaine).

9 octobre 2013.

charlotte et masque 60

 

Un cas rarissime de transmission du virus de la rage a été décrit dans le Journal of the American Médical Association.

Le receveur d'un rein ayant été greffé 18 mois plus tôt est décédé, et les symptômes présentés étaient évocateurs de la rage.

Les analyses effectuées post-mortem ont confirmé ce diagnostic.

Le virus a été isolé dans des prélèvemetns du tissus cérébral du donneur, conservés après autopsie. Celui-ci était décédé sans que le diagnostic de la rage ait été posé. Il était régulièrement exposé au virus car il posait des pièges pour attrapper des ratons laveurs.

Les caractéristiques du virus trouvé chez ces deux humains sont compatibles avec ceux des ratons laveurs.


Les deux autres receveurs d'organes n'ont pas développé la maladie. Le délai d'un an et demi entre la trasplatation du rein infecté et le décès est Lla longue durée d'incubation jamais observée.

 24 avril 2013 Transplant-Related Rabies