Attention, le contenu de ce site n'est totalement visible que pour les utilisateurs identifiés.

Pas de découplage : le texte est retiré.

7 novembre 2013.

ASVsolidaires vignette

La cohésion de la profession faisait plaisir à voir ce mercredi : vétérinaires, ASV, étudiants et sympathisants solidaires étaient ensemble à Paris : la manifestation des vétérinaires en colère a été une réussite ! Le projet de loi est enterré, et la très forte mobilisation devrait persuader le gouvernement de ne pas en reparler avant longtemps.

Depuis les bébés dans leurs poussettes jusqu'au vétérinaire à la retraite depuis plus de 20 ans -qui racontait avoir manifesté une seule fois auparavant "contre l'excès de paperasse"- nous étions, selon les sources officielles, entre 8 et dix mille dans le cortège qui est allé jusqu'aux portes du Ministère de la Santé.

Cette mobilisation faisait chaud au coeur, montrant une profession solidaire, et les manifestants n'ont pas boudé leur plaisir. Les slogans et les "ola" se succédaient d'un bout à l'autre du (long) défilé. Manifestation dans le calme, avec le sourire. Est-ce pour cela que nous n'avons pas eu les honneurs des journaux télévisés du soir et du lendemain ?

Pourtant les cars avaient amené des provinciaux de la France entière. Les vétérinaires Belges étaient là aussi, et près de mille étudiants des quatre écoles de France.

Sur le chemin du retour les slogans étaient en mémoire... "La rage est dans la rue, sans véto t'es foutu",  "Marisol, si tu savais, ta réforme, ta réfooorme, Marisol, si tu savais, ta réforme où on s'la met..." et les banderoles dont une savoureuse "Pas d'antibios, pas de vétos....Pas de vétos, pas d'animaux... Pas d'animaux, pas d'animaux....".

Montrant leur détermination dans la bonne humeur, à l'arrivée les manifestants ont improvisé un pique-nique devant le Ministère de la Santé.

La logistique assurée par les partenaires de la profession était excellente, l'organisation efficace, seule la sono pêchait... (Un détail !).

Les ASV étaient là :

ASV 4

ASV-1

ASV 2

 ASV 3

 

ASV 5

ASV et-Gus

La foule se pressait sur le parvis de la gare Montparnasse. Pas de manifestation sans drapeau breton : 4 sur cette image !

Montparnasse 4 drapeaux breton

Vendée, Aquitaine, Corse...

drapeaux

Sur la butte du parvis 2

Ballons et casaque gonflee

decouplage-veto-au chomage

 Le défilé démarre.

Depart defile

Tous sous la meme banniere

Tourisme protestataire : la tour Eiffel à l'horizon

Tour Eiffel a l horizon

devant les Invalides.

Déflié devant les Invalides. Automne 2013 2 copie

Le discours du président du SNVEL, Pierre Buisson, à la fin de la manifestation devant le ministère de la santé :

"Vous l’avez fait

Cette confrontation sur le découplage prescription-délivrance que nous venons de vivre , était aussi inéluctable que l’issue en reste incertaine.
Le SNVEL s’était préparé depuis longtemps à cette crise,
Nous avions établi une cartographie des acteurs, noués les contacts utiles,
Nous nous sommes entourés des compétences externes indispensables à la gestion d’une communication de crise de santé publique et au développement de stratégies d’influence.

Vos organisations professionnelles, politiques, techniques, ou de distribution , se sont rassemblées pour mettre en commun, de manière synergique et désintéressée leurs moyens et leurs compétences.
Les parlementaires vétérinaires, l’Académie, et bien d’autres ont apporté leur contribution et leurs réseaux à cette union sacrée. La mobilisation des éleveurs et des propriétaires d’ animaux de compagnie nous a aussi aidé.
`
Votre mobilisation, sans précédent, relève de la renaissance du sentiment qu’il existerait un destin commun à tous les vétérinaires en dépit de leur diversité et de leur individualisme.

La Profession vétérinaire, jusque là considérée comme le petit soldat des politiques sanitaires publiques a aujourd‘hui retrouvé du coefficient auprès des décideurs politiques et de leurs conseillers. Elle rejoint à égalité les professions de santé.

En dépit du projet de Loi qui sortira du Conseil des ministres,et pour lequel nous pouvons être rassurés l’ alinéa 7 de l’ article 20 est retiré.
On doit néanmoins considérer que rien n’est jamais acquis
La détermination de nos adversaires, la mauvaise foi de nos détracteurs et l appât du gain de nos concurrents sont intacts et ne manqueront pas de se manifester par des amendements déposés tout au long du parcours législatif.

Les vétérinaires, que cette réforme avortée, a tenté de désigner comme des fauteurs d’antibiorésistance et les coupables d’une surmortalité peuvent être fiers:
ils se sont rétablis dans le camp des justes en refusant d’être parqués dans celui des perdants.
Enfin, cette journée est la meilleure réponse à la question récurrente des confrères sceptiques qui vous interrogent : « à quoi servent le SNVEL, l’Ordre, la SNGTV, l’AFVAC,L’AVEF … »
Cette manifestation inédite dans l’ histoire vétérinaire est une réponse qui devrait marquer des manière pérenne leurs esprits.
Nous avons réussi cette mobilisation , vous l’ avez fait , Vous étiez près de 8000, rien ne sera plus comme avant .
Merci."
Pierre Buisson

 

Dimanche 17 novembre - Blog de Fourrure : Manifestation du 6 novembre

VIDEOS sur YouTube : Au coeur de la manifestation,
Passage du défilé

20 octobre 2013 : ASVinfos > Le projet de loi qui met les vétérinaires en colère

 

6 novembre 2013 : France TVinfos VIDEO : Pourquoi les vétérinaires font grève

 

6 novembre 2013      20mn.fr    VIDEO
Loi agricole: les vétérinaires «en colère» manifestent à Paris