Attention, le contenu de ce site n'est totalement visible que pour les utilisateurs identifiés.

Fin de l’expérimentation animale pour les cosmétiques.

11 mars 2013.

Depuis le 11 mars 2013, les cosmétiques ayant fait l’objet de tests sur les animaux ne peuvent plus être mis sur le marché dans l’UE.

 

C'était prévu par une directive de 2003 qui interdisait depuis 2004 l’expérimentation animale pour les produits cosmétiques, la même règle prévalant depuis 2009 pour les ingrédients de ces produits.

La Commission européenne, dans une communication adoptée le 11 mars, a réaffirmé sa volonté de respecter l’échéance de 2013 fixée par le Conseil et le Parlement européens.
Elle décrit par ailleurs comment elle entend continuer à soutenir la recherche et l’innovation dans ce secteur, tout en promouvant le bien-être animal à l’échelle internationale. 

La recherche de méthodes de substitution à l’expérimentation animale se poursuivra en effet, car le remplacement total des essais sur les animaux par d’autres méthodes n’est pas encore possible. 

La Commission a affecté à ces travaux de recherche près de 238 millions d’euros entre 2007 et 2011. L’industrie cosmétique a également apporté sa part, par exemple en cofinançant pour 25 millions d’euros l’initiative Seurat*.

* Seurat: Safety Evaluation Ultimately Replacing Animal Testing.