Attention, le contenu de ce site n'est totalement visible que pour les utilisateurs identifiés.

Les appellations du métier d'auxiliaire vétérinaire.

Les termes choisis par les vétérinaires français sont auxiliaire vétérinaire (AV), auxiliaire vétérinaire quatre* (AVQ) et auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV).

 

L'appellation "assistant" ou assistante" devrait normalement, en France, être réservée aux vétérinaires salariés, et ne devrait pas être utilisées en parlant des auxiliaires.  Cependant, c'est d'un usage courant dans notre métier, par similitude avec le rôle des assistantes dentaires ou médicales. De plus, en Suisse, nos collègues ont le titre d'assistant(e) en médecine vétérinaire (AMV), et en Belgique c'est le terme "assistantes vétérinaires" qui est utilisé (à l'inverse de chez nous, auxiliaire est réservé aux vétérinaires diplômés), alors il est plus que probable que l'on continue encore souvent à être présenté(e)s de la sorte aux clients...

Ce sont les vétérinaires, d'abord en groupes professionnels puis via leur syndicat patronal (le SNVEL), qui ont déterminé l'appellation française et  mis en place la formation des auxiliaires vétérinaires  (ils gèrent le GIPSA /APForm). Ils ont également travaillé à l'élaboration de la convention collective du personnel des cliniques et cabinets vétérinaires.

Les autres appellations, non reconnues, sont des choix faits par les écoles privées et sociétés de formation par correspondance : ACV assistant de cabinet et de clinique vétérinaire, ASSV aide soignant spécialisé de la santé vétérinaire, ASA auxiliaire de santé animale, ou aide soignant animalier, ASV aide soignant vétérinaire,...

Donc, dans un cabinet, une clinique ou un CHV, il y a

  • le, ou les, vétérinaires propriétaires de la structure, (on parle alors alors d'associés, leurs noms figurent sur la plaque à l'extérieur de la clinique).
  • les assistant(e)s qui sont les vétérinaires salarié(e)s, ALD (aides longue durée) , ou ACD (aides courte durée = remplaçants)
  • les auxiliaires vétérinaires (qui peuvent être (ou pas), diplômées : Auxiliaire Vétérinaire Quatre ou Auxiliaire Spécialisée Vétérinaire)
  • il peut y avoir du personnel d'accueil et de secrétariat (niveau 2 défini par la convention collective)
  • parfois du personnel d'entretien (niveau 1 défini par la convention collective).
  • Il peut également y avoir des postes de gestionnaires (comptables, responsable des ressources humaines, coordinateurs...), et, en fonction de la spécificité des structures, du personnel comme des palfreniers, animaliers, inséminateurs, techniciens agricoles...
  • Dans les écoles vétérinaires l'organisation est proche de celle des centres hospitaliers universitaires de médecine "humaine": il y a des chefs de service, des internes, des techniciens vétérinaires, des auxiliaires vétérinaires, et, bien sûr, des étudiants vétérinaires.

* "Quatre" car le terme "qualifié" a été refusé par la commission de certification. (L'appellation est toujours mentionné sur le site du GIPSA -c'est vrai qu'elle est plus valorisante que "quatre"-, mais voici le dernier texte à jour de la convention collective : Classification des emplois 30 octobre 2008 ). Extrait :

avq

 

Répertoire national des certifications professionnelles CNCP.gouv.fr (chercher soins aux animaux)

* En mai 2011, aucune appellation AVQ (que ce soit qualifié ou quatre) n'est pour le moment enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles.