Imprimer

ESCCAP - Il y a comme des grains de riz dans les selles de mon chat ou de mon chien, est-ce normal ?

Dypilidium parasite du chien et du chat

Une recommandation d'Esccap France à l'intention des propriétaires de chiens et de chats. Esccap est une association dont le but est de promouvoir les recommandations relatives aux maladies parasitaires des animaux de compagnie.

Ces recommandations peuvent être  reprises sur la page facebook ou le site Internet des cliniques vétérinaires !

Il y a comme des grains de riz dans les selles de mon chat ou de mon chien, est-ce normal ?

Observer des petits éléments de couleur blanche dans les crottes d'un chien ou d'un chat doit faire penser à un problème de vers, surtout si ces éléments sont mobiles et rampent à la surface des selles, ou encore si on en aperçoit autour de l'anus de l'animal ou sur le lieu où il se couche. Il s'agit en fait des segments d'un ver parasite dont le nom est Dipylidium caninum.

A noter que quand ces segments se dessèchent, ils cessent de bouger et deviennent translucides comme des grains de riz crus.

Le Dipylidium adulte est un ver aplati qui se développe dans le tube digestif des chiens et des chats. Au fur et à mesure de sa croissance, des morceaux contenant des œufs se détachent de son corps et sont évacués dans les selles. Les œufs ne sont pas directement contaminants pour les animaux de compagnie, ils doivent d'abord être ingérés par des larves de puces (qui vivent sur le sol). Quand ces larves se transforment en puces adultes (qui vivent dans le pelage des chiens et des chats), elles restent porteuses du parasite. Quand les chiens et les chats font leur toilette, ils ingèrent des puces adultes et se contaminent.

Les humains, et particulièrement les enfants, sont aussi susceptibles d'être contaminés par Dipylidium s'ils ingèrent accidentellement une puce ou s'ils se laissent lécher le visage par un animal dont la salive aurait été contaminée par une puce écrasée. Cependant, la contamination humaine reste très rare, et le développement de Dipylidium chez l'Homme ne produit en général aucun symptôme.

Que faire si j'observe des morceaux de Dipylidium dans les selles de mon animal ?

  • Le vermifuger. Tous les vermifuges ne sont pas efficaces contre ce parasite. Votre vétérinaire prescrira le produit qui conviendra à votre animal.
  • Le traiter contre les puces, afin de limiter les recontaminations. Un traitement antipuces régulier est nécessaire, puisque ce sont ces insectes qui sont à l'origine de la contamination des chiens et des chats. Il existe divers types de produits antipuces : demandez à votre vétérinaire de vous prescrire le plus adapté à votre compagnon et à son mode de vie.

A savoir : un autre signe évocateur de la présence du Dipylidium est le signe du traîneau : l'animal s’assoit pour se frotter vigoureusement le derrière contre le sol. Attention, certaines atteintes de la peau peuvent provoquer un comportement similaire.

Un communiqué ESCCAP France