Imprimer

OBJETS CONNECTÉS : repérer un animal

Objets connectes localisation animal

La « puce électronique »¹ ne permet pas de localiser un animal perdu : il faut l’expliquer régulièrement aux propriétaires qui appellent la clinique pour signaler la disparition de leur chien ou de leur chat, et qui demandent si on peut leur dire où il est… C’est encore impossible car il faut une source d’énergie pour alimenter un système de géolocalisation et, jusqu’à présent, la miniaturisation des batteries n’est pas à la disposition de Monsieur Tout-le-monde et n’est pas intégrée aux transpondeurs. Mais cette possibilité de localisation sera très accessible dans les prochaines années à l’aide de systèmes indépendants de la puce !

Chien lecture de puce transpondeur microchip

Les puces électroniques, ou transpondeurs, sont détectés à l'aide d'un lecteur qui affiche le numéro de l'animal. Une recherche est ensuite effectuée dans le fichier national I-CAD, ou les fichiers européens.

En effet les modèles de boitiers GPS² se multiplient : ils sont à fixer sur le collier (ou le harnais) d’un chien ou d’un chat et permettent de ne pas perdre la trace de l’animal via une application smartphone et aussi d’être prévenu de ses éventuelles escapades par mail ou par SMS (sur abonnement).

En France les prix démarrent autour de 50 € pour un « traceur » qui permet la localisation et offre une possibilité d’alerte en cas de sortie d’un périmètre défini. Il faut éventuellement y rajouter un abonnement mensuel pour la carte SIM, (mais Free en propose à petit prix : 2 € par mois).

Les prix peuvent atteindre et dépasser 300 € pour les colliers de haut de gamme, certains à usage mixte (rappel + GPS). Les chasseurs connaissent les performances de ces colliers car ils ont été les premiers clients des sociétés qui les ont développés il y a déjà quelques années. Ces systèmes leur permettent de suivre un chien sur des dizaines de kilomètres. Ces colliers sont souvent vendus avec leur propre boitier de recherche, car ils ont été conçus avant la généralisation des smartphones.

Il y a une limite à prendre en compte : la localisation ne fonctionne pas dans les bâtiments, tunnels, les zones non couvertes par les satellites et il faut savoir qu’« étanche au ruissellement » ne veux pas dire que le système est submersible et que le chien peut se baigner sans risque pour le boitier, et qu'un collier perdu ou enlevé laissera le maître à son inquiétude….

Mais ces systèmes GPS² ne sont pas réservés aux animaux et la commercialisation « d’étiquettes GPS » se généralise (si vous faites une recherche via un moteur internet, vous pouvez aussi utiliser les termes «  traceurs/trackers, balises, systèmes de suivi GPS ») permettant de mettre un mouchard dans une camionnette de livraison, sur des bagages, de retrouver des clés, un téléphone éteint (ou les divers objets que l’on peut égarer). Cette multiplicité d'usages va amener une diminution de leur coût.

Toutes ces "étiquettes" ne sont pas des balises GPS, certaines fonctionnent en wi-fi ou bluetooth dans un périmètre restreint autour du récepteur qui est souvent un smartphone (quelques dizaines à quelques centaines de mètres). Une application est nécessaire. Le repérage peut s'effectuer également via le réseau d'internautes ou "communauté" disposant de cette application (exemple : Wistiki, Tile).

Le Système NFC (qui permet le paiement sans contact) est aussi utilisé : il faut que la personne qui trouve un animal utilise son smartphone (équipé de NFC) et scanne la médaille portée.

D'un fonctionnement similaire,  les médailles ou colliers affichant un QRcode³ ne sont pas des systèmes GPS et nécessitent qu’une personne les scanne, ce qui permet alors d’afficher les coordonnées du maître et/ou localiser l’animal en fonction du système choisi.

¹ Transpondeur, microchip. Voir l'article d'ASVinfos "Recherche d'un numéro de tatouage ou de transpondeur (puce électronique/microchip")

² GPS : Global Positioning System (système de positionnement ou géolocalisation par satellite). Système géré par les USA. Galiléo est le système de géopositionnement européen dont le déploiement doit s'achever vers 2020.

³ QRcode ou flashcode : c'est un code datamatrix (un code barre en deux dimensions) il permet de stocker plus d'informations qu'un code barre.

Parmi les produits disponibles en France : WÉKIKI (jeu de mot !) wekiki.com un traceur made in France, utilisable en France uniquement : 179 € pour un an, tout compris. Puis abonnement mensuel d’un peu plus de 2 € à 4,5 € (en fonction des services).
WEENECT PETS weenect.com/fr : aussi équipé d'une sonnerie et d'un vibreur. 79,99 €. Fonctionnement international pour 100 pays. Accessoires à ajouter. Abonnement à souscrire (à partir de 3,50 € par mois).
KIPPY kippy.eu : 79,99 € pour le Kippy vita, 49,99 pour le Kippy green eye. Abonnement à partir de 4,16 € par mois.
GEONIMO collier GPS pour chien colliergps.fr : 390€ + forfait mensuel de 9,99 €
INVOXIA pet tracker invoxia.com/fr/pet-tracker : 99 € à l'achat pour 3 ans, puis 9.99 € par an. Appli "Invoxia GPS" disponible sur App Store et Google play. 1 à 6 mois d'autonomie de batterie - rechargeable par USB.
TRACTIVE tractive.com/eu_fr : 49,99 € puis abonnement 4,99 € par mois (3,75 € pour une souscription pour 2 ans). Appli "Tractive GPS" disponible sur App Store et Google play. (2018 : Ristourne d'été de - 30 %.) 

Cet article est également paru dans le magazine papier "L'auxiliaire vétérinaire" n°104. Feuilleter le magazine.
Page Facebook de l'Auxiliaire vétérinaire.
S'abonner à la revue.

La rubrique « Vous et internet » d’ASVinfos.com rassemble d’autres articles sur ce thème.