Abattage rituel et étourdissement.

18 novembre 2010

tv

 

En France, la règlementation des abattoirs impose un étourdissement des animaux avant qu’ils soient tués. Cette technique a pour but de limiter la souffrance lors de la mise à mort.

Une dérogation a été accordée afin que les abattages rituels israélites et musulmans puissent être réalisés selon les pratiques de ces religions : par égorgement des animaux conscients.

Cette technique coûte moins cher aux abattoirs, et a tendance à se généraliser. Les cadences à respecter et les gains de productivité occultent la considération de l'animal comme "être sensible". Il est nécessaire d'attirer l'attention des législateurs sur le respect du bien être animal.

Huit associations de protection animale se sont mobilisées et ont présenté à l'Assemblée Nationale une campagne de communication pour inciter les consommateurs à voir figurer, sur l’étiquette de la viande qu’ils achètent, la méthode d’abattage des animaux. En effet nous mangeons sans le savoir de la viande issue d’abattage rituel.

 

Informations sur le site www.abattagerituel.com

WK/Vet 25/03/2010 Abattage rituel : inventaire de pratiques, croyances et régulations.

Un  groupe de travail européen a été créé en 2006  "Dialogue sur les abattages religieux": le DIALREL.

Site de la Commission européenne visant à promouvoir l'accès du public aux informations relatives à ses initiatives et aux politiques de l'Union européenne en général. Principales références du droit communautaire concernant la cause animale. / La protection des animaux au moment de leur mise à mort.

«étourdissement»: tout procédé qui, lorsqu'il est appliqué à un animal, le plonge immédiatement dans un état d'inconscience où il est maintenu jusqu'à sa mort;

«mise à mort»: tout procédé qui cause la mort d'un animal;

«abattage»: le fait de mettre à mort un animal par saignée.