La leishmaniose s'étend vers le sud-ouest de la France.

15 juin 2011

leshmaniose

 

Jusque là considérée comme une maladie présente sur le pourtour Méditerranéen (Corse comprise), les données obtenues lors de l’enquête 2010 montrent que la leishmaniose ne se cantonne plus au Languedoc-Roussillon mais a gagné du terrain en Midi-Pyrénées et en Aquitaine.

Le traitement de la leishmaniose canine est difficile et décevant, la prévention reste le seul moyen efficace de lutte, à l’aide de colliers ou de spot-on (à base de pyréthrinoïdes). Il est nécessaire d'en avertir les touristes se rendant dans la partie sud de la France avec leurs animaux.

La leishmaniose est une zoonose. En France deux espèces de moustiques transportent le parasite : Phlebotomus perniciosus et Phlebotomus ariasi. Environ un quart des cas humains recensés sont contractés sur notre territoire (22 par an en moyenne), avec une moyenne de 7 cas par an dans les Alpes-Maritimes et 4 cas par an dans les Bouches du Rhône, les autres départements ayant moins de 2 cas par an. Les 75 % de cas restant proviennent d’Afrique, de Guyane puis en moindre nombre du reste du monde.

La prévention de la transmission de la maladie passe, pour les chiens malades, par le port d'un collier (ou de l'application de pipettes renouvelée toutes les 2 à 3 semaines)  de mars à octobre. Le risque de transmission de la maladie à d'autres chiens ou aux humains est ainsi maîtrisé.

Pour un récapitulatif à propos de la leishmaniose : ESCCAP France.

Bulletin épidémiologique de l’AFFSA : Les leishmanioses en France métropolitaine.

ASVinfos > Actualités : Enquête Nationale leishmaniose octobre-novembre 2010.