Actualités pour les ASV

Confidence EQ de Ceva aide à redonner confiance aux chevaux stressés

Logo confidence EQ

Une nouvelle application des phéromones chez le cheval : Ceva lance Confidence EQ, qui contient un analogue de la phéromone maternelle équine. Ce produit peut être utilisé en prévention des situations de stress chez les chevaux : transports, changement d'environnement, soins, ferrure... La présentation originale de Confidence EQ, sous forme de gel à appliquer autour des naseaux rend son utilisation très facile.

 

Voir la fiche technique Confidence EQ sur ASVcare
Plus d'infos sur le site http://www.confidenceequine.com/fr

 

Les phéromones sont des substances émises par le corps, et qui contribuent à l'échange d'informations entre individus de la même espèce. Ce type de substances est déjà exploité avec succès dans différentes spécialités Ceva comme Féliway, Félifriend ou Adaptil.

Confidence EQ contient un analogue de la phéromone maternelle équine, sécrétée par la mère quelques heures après le poulinage, et qui a pour effet de rassurer le poulain. L'application de Confidence EQ autour des naseaux du cheval permet une perception rapide de la phéromone par les récepteurs situés dans les cavités nasales et la transmission du signal au cerveau.


art1031-confidence-eq-stress-chevaux

Des études récemment publiées* montrent une réduction significative des manifestations comportementales de stress chez les chevaux traités préalablement avec ce nouveau produit.

De ce fait, Confidence EQ aide à contrôler les manifestations comportementales liées au stress et facilite l'apprentissage et la concentration lors du travail. Ce produit, non dopant, peut être utilisé en prévention dans de très nombreuses situations comme par exemple :

  • évènements sportifs et compétitions ;
  • voyages, embarquement, récupération à l’arrivée (camion, avion, train) ;
  • changements de l’environnement : déplacements, promenades, changement de box, nouveau propriétaire ;
  • situations de travail : introduction d’un nouvel exercice ;
  • situations sociales : séparation poulain / mère, solitude ponctuelle, rencontre de nouveaux congénères ;
  • soins : visite chez le vétérinaire, maréchal-ferrant, tonte ;
  • effets de bruit et de lumière : tempête, explosion, coups de feu, feux d’artifice, foule, véhicules automobiles, jeux de lumière et d’ombre...

 

Cependant Confidence EQ n'est pas un médicament vétérinaire. Il ne remplace pas un examen clinique par un vétérinaire en cas de troubles du comportement avérés.

 

* Assmundson E.L., Rannankari F., Sassner H., Michanek P. : Effect of Equine Appeasing Pheromone on heart rate of horses loaded for road transport, 10 th International Equitation Science Conference (2014), Ises, Danemark.

 * Manuel Mengoli, Patrick Pageat, Céline Lafont-Lecuelle, Philippe Monneret,Aline Giacalone, Claudio Sighieri, Alessandro Cozzi : Influence of emotional balance during a learning and recall test inhorses (Equus caballus) Behavioural Processes 106 (2014) 141–150

 

 

Les diarrhées néonatales chez le veau

Un article mis en ligne avec l'aide de Logo Vetoquinol
Veaux 180

Particulièrement rencontrées durant les quatre premières semaines de vie, les diarrhées néonatales ont un impact économique majeur en élevages bovins laitiers et allaitants (mortalité, coût des soins, retard de croissance,...).

L’augmentation de la taille des élevages amène les éleveurs à devoir mieux appréhender cette pathologie, en termes d’examen clinique, de thérapeutique et de prévention. 

Examen clinique

Acte fondamental permettant de statuer sur la gravité de l’état clinique du veau et du degré d’urgence d’intervention, l’examen clinique permet aussi de prendre la décision de faire ou non appel au vétérinaire.

Afin de détecter de façon précoce la maladie, deux à trois observations par jour sont nécessaires. Plusieurs facteurs, voire périodes, sont à considérer comme étant à risque : période du pic des vêlages, vêlages des génisses, vêlages difficiles, césarienne, prise colostrale non contrôlée, densité importante en bâtiment, etc. Plusieurs éléments constituent de bons signes d’alerte : veau en retrait ou isolé, veau couché ou qui ne se lève pas ou se tenant mal en équilibre, arrière-train souillé, veau ne tétant pas.

L’examen clinique permettra de conclure sur le besoin ou non de séparer le veau du reste du troupeau et de décider de faire ou non appel au vétérinaire avant de traiter.

Les étapes de l'examen clinique

L’examen clinique s’effectue de « l’anus à la bouche » et débutera par une prise de température.

Les étapes de l'examn du veau malade

  1. Observation de l’état général : recherche d’un veau couché sur le côté, froid...
  2. Prise de température, examen des bouses : recherche d’une hypothermie, de bouses liquides, de traces de sang.
  3. Observation de l’abdomen et du tronc : recherche d’une caillette vide signe de l’absence de tétée récente, ou au contraire pleine, traduisant un arrêt du transit, d’un nombril et d’articulations gonflées signes de septicémie.
  4. Observation du pli de peau et de l’œil : recherche d’une persistance du pli de peau, recherche d’un enfoncement du globe oculaire.
  5. Observation de la bouche : absence du réflexe de succion, aspect des muqueuses.

L’analyse de ces différents éléments permet de décider de mettre en place ou non une réhydratation intraveineuse (déshydratation supérieure à 8%, perte ou diminution du réflexe de succion, et/ou présence de troubles de l’équilibre).

A propos de la diarrhée

Gastro-Entérite Néonatale (GEN) ne veut pas toujours dire diarrhée. Lors des Gastro-Entérites Paralysantes (GEP), le veau, majoritairement de race Charolaise, est en acidose métabolique sans déshydratation ni diarrhée (ou faible).

Prévention

Le bilan sanitaire d’élevage réalisé avec le vétérinaire est le moment idéal pour mettre en place une stratégie de prévention des gastro-entérites néonatales. Cette stratégie repose sur des mesures à court, moyen et long terme.

Les agents pathogènes (virus, bactéries, pathogènes) profitent d’un environnement propice pour se développer dans l’élevage. Il est donc primordial de réaliser plusieurs prélèvements de diarrhée afin de déterminer quel agent pathogène est responsable des diarrhées de l’élevage et si une vaccination ou d’autres mesures préventives doivent être mises en place.

A titre préventif, il est primordial d’analyser les postes suivants : état sanitaire et alimentation des mères, gestion du vêlage et du péri-partum (box de vêlage, détection des vêlages difficiles, prise de colostrum) et bâtiment (température, ventilation, humidité, état des abreuvoirs, densité, stress). Une fois cette analyse effectuée, des mesures rectificatives doivent être mises en place, après leur hiérarchisation par ordre d’importance.

Traitement des gastro-entérites

La précocité de la prise en charge du veau malade est un des critères clés dans la réussite du traitement.

Dans un premier temps, une réhydratation orale doit être mise en place. Les réhydratants oraux permettent de restaurer la volémie, d’aider à lutter contre l’acidose, et d’apporter des électrolytes et de l’énergie.

art 1240 SACHET CALF LYTE PLUS 300

CALF LYTE PLUS, aliment complémentaire pour veaux

Vétoquinol poursuit son accompagnement auprès des vétérinaires et des éleveurs dans la gestion de cette pathologie avec le lancement de CALF LYTE® PLUS venant compléter son portefeuille produits de la Gamme Néonatale, au côté notamment de Lodevil®, réhydratant parentéral.

Cet aliment complémentaire diététique par voie orale pour veaux atteints de troubles digestifs est disponible en centrales par boite de 24 sachets de 90 g depuis décembre 2015 (code GTIN : 03605874394186).

Une campagne marketing et de merchandising forte accompagne actuellement ce lancement. Afin de poursuivre celle-ci, de nouveaux outils, notamment digitaux, seront mis à disposition des vétérinaires et de leurs éleveurs dans un second temps.

CALF LYTE PLUS, c'est :

  • une formulation adaptée :
    • des apports appropriés en dextrose, acétate de sodium, électrolytes, poudre de protéines de lait,
    • stabilisation du bilan des électrolytes et de l’eau afin de faciliter la digestion physiologique ;
  • une facilité de préparation : sachet de 90g, miscible dans l’eau et dans le lait, et n‘interférant pas avec la digestion du lait ;
  • une facilité d’administration : aromatisé (goût sucré, vanillé).
Voir la fiche CALF LYTE® PLUS sur ASVcare

Le volume de réhydratant à administrer doit être calculé en fonction de la déshydratation et du degré d’acidose métabolique du veau. Distribué à bonne température (37°C), il est primordial de vérifier la compatibilité du réhydratant avec le lait.

Dans un second temps, une fois la réhydratation assurée, une gestion du confort thermique du veau est nécessaire (couverture, bouillotes, lampes chauffantes).

Dans un dernier temps, le choix d’effectuer un traitement antibiotique en parallèle et/ou anti-inflammatoire doit être effectué selon le protocole de soins mis en place avec le vétérinaire.

La réussite du traitement dépendra de la précocité de la prise en charge.

Sommaire

Voir la fiche CALF LYTE® PLUS sur ASVcare

Vademecum de l'ASV, par Robert Moraillon et Fabrice Gras - Editions MedCom

Livre pour assistante vétérinaire

Sortie d'un vademecum pour les ASV (mai 2014).

Un vademecum est un guide, un manuel que l'on consulte, auquel on se réfère.

Nous ne disposions plus en France d'un ouvrage de référence pour les ASV depuis l'épuisement du stock du "Guide des Auxiliaires Spécialisés Vétérinaires" du Dr Lane, édité fin 1993. La parution d'un livre actualisé est donc attendue depuis longtemps.

Le Dr Moraillon, co-auteur de ce nouveau vade-mecum destiné aux auxiliaires vétérinaires, est un habitué du genre car il a participé à la rédaction de nombreux ouvrages pratiques qui figurent en bonne place dans les cliniques, au point que son nom est quasiment devenu synonyme de "Dictionnaire thérapeutique".

Ce Vademecum de l'ASV, dont la sortie était prévue en avril 2014, puis repoussée à mai, est une compilation de renseignements utiles au quotidien, qui permettront au personnel soignant des cliniques vétérinaires de trouver des réponses à des interrogations de clients, ainsi que des présentations de situations de travail courantes.

Au sommaire :

art 921-n1

Maladies et syndromes

Appareil locomoteur, Cancérologie, Cardiologie, Chirurgie, Dermatologie, Endocrinologie, Gastro-entérologie, Hematologie, Maladies infectieuses, Maladies parasitaires, Neurologie, Ophtalmologie, Oto-rhino-laryngologie, Pneumologie, Réanimation, Reproduction, Stomatologie, Comportement et troubles du comportement, Urologie.

art 921-n2

Thérapeutique : les grandes classes de médicaments

Antalgiques, Anesthésiologie : préparation à l’anesthésie, sédation et analgésie, Antibiotiques, Antifongiques : Azolés, Anti-inflammatoires, Antiparasitaires, Cardiologie, Endocrinologie, Gastro-entérologie, Neurologie, Pneumologie, Troubles du comportement, Médicaments de l’appareil génital, Thérapeutique anticancéreuse.

art 921-n3

Rôle de l’ASV en médecine préventive

Hygiène bucco-dentaire, Maîtrise de la reproduction chez les carnivores domestiques, Prévention des maladies infectieuses, Prévention des maladies parasitaires digestives : programme de vermifugation du chien et du chat, Prévention des troubles du comportement, Prévention des conséquences du vieillissement.

art 921-n4

Participation de l’ASV à certains gestes techniques

Anesthésie générale, Echographie, Electrocardiogramme, Endoscopie, Massage cardiaque externe, Mesure de la pression artérielle, Mise en place d’un cathéter veineux, Mise en place d’une sonde trachéale (intubation), Pansements, Ponction d’ascite, Ponction pleurale (thoracocentèse), Ponction de moelle osseuse, Pose d’une sonde gastro-oesophagienne et nasogastrique, Pose d’une sonde urinaire à demeure et recueil des urines, Prélèvement sanguin, Préparation d’un animal en vue d’une intervention chirurgicale, Préparation d’un prélèvement pour examen histologique, Préparation et administration des médicaments anti-cancéreux (chimiothérapie), Préparation d’une trousse d’urgence, Principe et indications du scanner et de l’IRM, Radiographie, Réalisation d’un frottis sanguin, Réalisation d’un hémogramme, Réalisation d’analyses urinaires, Réanimation du chiot ou du chaton nouveau-né, Rôle de l’ASV lors de l’euthanasie, Rôle de l’ASV dans la surveillance des animaux hospitalisés, Surveillance post-opératoire, Technique de la transfusion sanguine.

art 921-n5

Conseils en nutrition et diététique par l’ASV

Bases de la nutrition des carnivores, Diététique et convalescence, Diététique et diabète sucré, Diététique et hypersensibilité alimentaire, Diététique et insuffisance cardiaque ou hypertension, Diététique et insuffisance rénale chronique, Diététique et lithiase urinaire, Diététique et obésité, Diététique et troubles digestifs.

art 921-n6

Interprétation des analyses

Analyses urinaires, Biochimie sanguine, Hémogramme, Hémostase, Interprétation sommaire des principaux bilans biochimiques demandés en routine.

art 921-n7

Tableaux des constantes physiologiques

Constantes biochimiques sanguines, Hémogramme (adulte), Hémostase, Pression artérielle (en mm de mercure), Normes urinaires.

art 921-n8

Connaissance de la réglementation

 

Editions Med Com VADE-MECUM DE L'ASV 65 € TTC + port.
Vet Books La librairie de la Dépêche Vétérinaire : Vademecum de l'ASV 61, 75 € port compris (Offres de rentrée)

Augmentation du point applicable à partir de février 2011.

1er mars 2011

euros

 

L'augmentation de salaire prévue lors de la dernière commission paritaire est applicable à partir du 15  février 2011. La valeur du point passe à 13,75 €.

L'avenant concernant l'augmentation du point est paru au Journal officiel le 15 février : voir l'article "Valeur du point 2011, grille de salaire, taux horaire" (accès réservé aux membres). Les textes officiels sont accessibles via les liens (en rouge, cliquer).

Pour accéder directement au texte en vigueur étendu (applicable) : Avenant n° 43 du 25 octobre 2010 relatif à la valeur du point au 1er janvier 2011.

Dans notre profession on calcule notre salaire à partir de la valeur du point et pas d’un tarif horaire.

-   Pourquoi choisir un calcul de rémunération à l'aide de la valeur d'un point ? Parce que cela permet de négocier sur une seule valeur pour tous les salariés concernés par la convention collective. On ne va pas dire pour chaque poste : le personnel d'entretien sera payé "tant" de l'heure, l'ASV diplômée "tant", etc., mais "le point augmente de x centimes d'euro" pour tout le monde. Les vétérinaires salariés ont la même valeur de point, leur coefficient est différent.

-   Qui fixe la valeur du point ? C'est un groupe de travail (commission paritaire) composée de représentants des employeurs et des salariés.

Depuis la mise en place de la convention collective un coefficient est attribué aux différents niveaux d’exercice de notre profession, auquel s’ajoute un pourcentage d’ancienneté à partir de 3 ans d'exercice.

Ceux et celles de nos collègues qui sont payés plus que la valeur minimale indiquée dans la convention collective bébéficient d'une valeur du point plus importante, ou d'un nombre de points plus important que ceux déterminés dans l'article "

Gardes et astreintes

Les gardes et les astreintes, ce n'est pas la même chose : lors de gardes, le salarié est sur place et travaille, alors que lors d'astreintes, le salarié doit être joignable par téléphone pour venir travailler si nécessaire. Les gardes et les astreintes sont encadrées par la convention collective.

Ce que dit la convention collective

Garde et astreinte, définition : Article 22

"Pour répondre aux besoins du cabinet ou de la clinique vétérinaire et, notamment répondre à la continuité du service, les auxiliaires vétérinaires et auxiliaires spécialisés vétérinaires peuvent être appelés à assurer les gardes et astreintes. La garde exige la présence du salarié sur le lieu de travail, c'est-à-dire au cabinet ou à la clinique vétérinaires pour l'exécution d'un travail effectif. L'astreinte exige la présence du salarié à son domicile pour répondre aux appels téléphoniques et, le cas échéant, se déplacer pour un travail effectif au cours de cette astreinte."

Indemnisation de la garde : Article 23

"Le temps de garde du salarié est inclus dans le temps de travail. Il est rémunéré sur la base du salaire de la catégorie du salarié, majoré de 15 % pour la garde de nuit, de 15 % pour la garde de dimanche ou jour férié. La majoration de 20 % n'est pas cumulative avec la majoration des heures supplémentaires. Les horaires et temps de garde sont fixés par l'employeur qui en informe le salarié quinze jours à l'avance, sauf cas exceptionnel."

Indemnisation de l'astreinte : Article 24

"Le salarié perçoit en contrepartie de l'astreinte, de nuit ou de jour, une indemnité égale à 25 % du salaire horaire de sa catégorie pour chaque heure d'astreinte. En cas de circonstance nécessitant l'intervention du salarié durant l'astreinte, celui-ci recevra durant cette intervention, temps de déplacement compris, une indemnité équivalente à une fois et demie le salaire horaire de sa catégorie par heure d'intervention. Si l'employeur et le salarié en conviennent, le paiement des heures d'intervention peut être remplacé par un repos compensateur, selon les modalités définies aux articles 21 et 22 de la présente convention."

Indemnités pour service de nuit, service continu : Article 21 bis

"Dans les cabinets ou cliniques vétérinaires fonctionnant en service continu, par roulement, les salariés affectés à un poste de nuit percevront, dès la prise de leur service et pendant toute sa durée, une indemnité de 20 p. 100 du salaire horaire correspondant à leur coefficient. Indemnités pour travail effectué les dimanches et jours fériés : Dans le cadre du service continu, les salariés qui assurent un service pendant les dimanches ou les jours fériés percevront une indemnité égale à 15 p. 100 du salaire horaire de leur catégorie. Les indemnités de nuit, de dimanche ou de jour férié ne sont pas cumulables entre elles."

Cycle de travail : Article 20 bis

"La durée de travail dans le cabinet ou la clinique vétérinaire peut être organisée sous forme de cycle de travail dès lors que sa répartition à l'intérieur d'un cycle se répète à l'identique d'un cycle à l'autre. Un cycle de travail, d'une durée maximale de huit semaines, peut être mis en place dans les cabinets et cliniques vétérinaires qui fonctionnent en continu pour assurer un service de garde et toute activité liée à l'urgence et à la continuité des soins. Un cycle d'une durée maximale de quatre semaines peut également être mis en place dans les cabinets et cliniques vétérinaires qui ne travaillent pas en continu pour assurer un service de garde et toute activité liée à l'urgence et à la continuité des soins. Lorsque sont organisés des cycles de travail, seules sont considérées comme heures supplémentaires celles qui dépassent la durée moyenne de 39 heures calculée sur la durée du cycle de travail."

 

Convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires

Refus des animaux en location saisonnière : une loi donne raison aux loueurs

Terrasse par Loramac - Wikicommons

Une loi vient d'être votée en toute discrétion en mars 2012 : "Les contrats de location saisonnière de meublés de tourisme peuvent désormais à nouveau interdire les animaux de compagnie en toute légalité (art. 96 de la loi relative à la simplification du droit et à l’allègement des démarches administratives du 22 mars 2012)".

 

Loi n°70-598 du 9 juillet 1970 - Article 10

Loi n° 70-598 du 9 juillet 1970 modifiant et complétant la loi du 1er septembre 1948 portant modification et codification de la législation relative aux rapports des bailleurs et locataires ou occupants de locaux d'habitation ou à usage professionnel


Article 10

I - Sauf dans les contrats de location saisonnière de meublés de tourisme, est réputée non écrite toute stipulation tendant à interdire la détention d'un animal dans un local d'habitation dans la mesure où elle concerne un animal familier. Cette détention est toutefois subordonnée au fait que ledit animal ne cause aucun dégât à l'immeuble ni aucun trouble de jouissance aux occupants de celui-ci.

Est licite la stipulation tendant à interdire la détention d'un chien appartenant à la première catégorie mentionnée à l'article L. 211-12 du code rural et de la pêche maritime.

II - Les dispositions du présent article à l'exception de celles du dernier alinéa du I, sont applicables aux instances en cours.

Liens relatifs à cet article.

Voir l'article 10

Un propriétaire a donc maintenant le droit de refuser les animaux dans une location saisonnière meublée, bien que l'association 30 millions d'amis ait obtenu gain de gause en 2011 après une assignation en justice, et que la cour de Cassation ait à ce moment là rappelé que la loi n°70-598 du 9 juillet 1970 précisait qu’un animal ne pouvait être interdit dans une location saisonnière dans la mesure où il ne causait « aucun dégât à l'immeuble ni aucun trouble de jouissance aux occupants de celui-ci », cette nouvelle loi a été votée en mars 2012 au titre de la simplification du droit (simplification du droit du tourisme).

10 juillet 2012 : 30 millions d'amis > Vacances - Location saisonnière : interdire un animal n'est plus illégal !

Désinfection des embouts d'otoscope : préférez le trempage !

art1416 desinfection otoscope

Les embouts d'otoscope sont des objets qui passent d'oreille en oreille en consultation, et bien sûr, la plupart du temps, il ne s'agit pas d'oreilles en bonne santé. Passer un coup d'alcool dessus ou un peu de désinfectant ne suffit pas à détruire les bactéries qu'ils transportent ainsi de patient en patient. Petit rappel sur les résultats d'une étude américaine de 2006...

Afin d'évaluer les différente techniques de désinfection utilisées en clinique, les chercheurs ont utilisé 60 têtes d'otoscope stériles et les ont contaminées avec une culture de Pseudomonas aeruginosa, une bactérie responsable de nombreuses otites chez le chien. Les cônes d'otoscope ainsi souillés ont été répartis en 6 lots :

  • Le premier lot, servant de témoin, n'était pas nettoyé.
  • Le second lot était juste nettoyé avec une gaze stérile puis passé sous l'eau.
  • Le troisième lot était essuyé avec une gaze imbibée d'alcool à 70 %.
  • Le quatrième lot était lavé avec un désinfectant du commerce (Cetylcide II).
  • Le cinquième lot était mis à tremper pendant 20 minutes dans ce même désinfectant.
  • Le sixième lot était mis à tremper 20 minutes dans une solution de chlorhexidine.

Ensuite, des prélèvements pour culture bactérienne ont été effectué sur chacun des embouts. Pour le premier lot, non nettoyé, les cultures ont été positives dans 100 % des cas. Environ 1/3 des spéculums des lots 2,3 et 4, pas correctement désinfectés, étaient encore porteur de la bactérie.

Seuls le cinquième et le sixième lot, composés d'embouts ayant trempé dans un désinfectant pendant 20 minutes, étaient véritablement stériles.

Il faut donc prendre le temps de laisser tremper les embouts dans un antiseptique avant de les remettre en consultation. Il faut évidemment également renouveler régulièrement le bain antiseptique, afin qu'il ne soit pas lui-même un bouillon de culture !

Newton HM, Rosenkrantz WS, Muse R, Griffin CE: Evaluation of otoscope cone cleaning and disinfection procedures commonly used in veterinary medical practices: a pilot study. Vet Dermatol. 2006 Apr;17(2):147-50.

Autres articles ASVinfos : 
Désinfection des éponges : micro-onde ou lave-vaisselle
Désinfection de la clinique : lutter contre les virus
Pour accéder à l'ensemble des articles : Formulaire d'inscription.

L'accès est réservé aux auxiliaire vétérinaire, ASV, personnel salarié des cliniques ou en formation. En cas de difficultés : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

MP3 tour : "Médecine préventive : quelle vision en ont les ASV, les vétérinaires et les propriétaires ?"

Mp3tour 160

Les rendez-vous destinés aux ASV et vétérinaires du MP3 tour abordent la médecine préventive, discipline émergente en France. Le Dr Ludovic FREYBURGER, consultant en médecine préventive à VetAgro Sup, présentera les résultats de l'enquête menée auprès de propriétaires, vétérinaires et ASV. 

Ce tour de France s'adresse aux vétérinaires ET aux ASV : les organisateurs et le Dr Ludovic Freyburger pensent "qu'il est essentiel d'impliquer les ASV dans la même dynamique de communication et de sensibilisation à l'intérêt de la médecine préventive pour la santé et la bonne qualité de vie des animaux. Il faut lutter contre les idées reçues, et le relai de l'auxiliaire vétérinaire est un appui précieux". Les soirées débutent à 20 h, et se clôturent autour d'un dîner convivial. http://on.fb.me/1zs08MF

MP3 tour 2015 3

03/02 Clermont-Ferrand
04/02 Dijon
10/02 Paris 75014
11/02 Loury
17/02 Sophia-Antipolis
18/02 Aix-en-Provence
03/03 Narbonne
04/03 Blagnac
05/03 Bordeaux
10/03 Lille
11/03 Rouen
24/03 Lyon

Inscriptions via le site "Inscriptions faciles" http://tinyurl.com/TOURMP3 ou en contactant Corinne LIEVIN (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). 

VétoJob, un site d'annonces d'emploi pour les auxiliaires vétérinaires (et les vétérinaires)

VetoJob 160

VétoJob est le premier site 100% dédié au recrutement à la fois des ASV et des vétérinaires. Le site a été lancé fin juin 2014 au congrès France Vet par ses deux cofondatrices, deux vétérinaires fraîchement sorties de l’école. L'espace candidat permet aux ASV ayant déjà exercé ainsi qu’aux personnes désireuses de se lancer dans le métier d’auxiliaire cherchant un poste en alternance de créer un profil candidat, de déposer leur CV en ligne et de consulter des offres d'emploi complètes par activité et par région. www.vetojob.fr

Quels sont les avantages de VétoJob pour les auxiliaires vétérinaires ?

  • 1) La configuration des annonces :

    les annonces sont riches en informations, organisées et elles permettent à un/e candidat ASV de faire un premier tri dans sa recherche d’emploi ou d’avoir déjà un maximum d’information sur l’endroit où il/elle s’apprête à postuler. C’est un gain de temps..

  • 2) Le dépôt du CV :

    la constitution d’une CV-thèque est l’atout majeur de VétoJob. Les candidats auxiliaires peuvent déposer leur CV directement sur le job-board, à la disposition des recruteurs. Le CV est bien entendu invisible pour les autres candidats. De plus, le candidat peut laisser son CV sur le site en « invisible » lorsqu’il a trouvé du travail. Lors de sa prochaine recherche d'emploi, il pourra réactiver ses données, ce qui est pratique car il n’est pas obligé de tout recommencer.

  • 3) La valorisation de son parcours professionnel :

    l’outil est conçu de manière à ce que les candidats puissent valoriser leurs formations et leur parcours professionnel. L’outil de recherche avancée permet d’ailleurs au recruteur de retrouver les candidats en cherchant par diplôme ou par expérience professionnelle. De plus, chaque auxiliaire a à sa disposition les champs libres suivants à remplir : « qualités professionnelles », « qualités humaines », « type de poste recherché », « inscription dans votre parcours professionnel » : cela lui permet de valoriser son parcours, sa personnalité et de montrer sa motivation.

  • 4) L’outil de recherche par géolocalisation  :

    bientôt opérationnel, il permettra aux auxiliaires de rentrer leur adresse sur la carte ainsi qu’un rayon kilométrique de recherche autour de leur domicile (ou de dessiner leur zone de recherche directement sur la carte) : les recruteurs seront informés de leur présence dans cette zone de recherche et en retour, les auxiliaires seront informés des offres d’emploi publiées sur cette zone de recherche par un système d’alerte.

L'espace candidat permet aux ASV ayant déjà exercé, (ainsi qu’aux personnes désireuses de se lancer dans le métier d’auxiliaire cherchant un poste en alternance), de créer un profil candidat, de déposer leur CV en ligne et de consulter des offres d'emploi complètes par activité et par région.

L'espace recruteur permet aux employeurs en recherche de salariés de poster des annonces complètes et illimitées et d'accéder à la CV-thèque. Des outils de recherche avancée performants permettent de gagner du temps dans le tri des annonces et des CV.

www.vetojob.fr : Offres d'emploi auxiliaire vétérinaire
Pour aller plus loin : ASVinfos > Recherche d'emploi d'auxiliaire vétérinaire (AV) ou d'auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV)

Vidéos amusantes mars 2013

nl 47 videos

4 vidéos appréciées par les internautes. Évidemment orientées "animaux"...

video-cat-vs-dog.jpg

Chiens et chats sont différents... Si vous avez des amis "plutôt chien" ou "plutôt chat", ne les laissez pas voir cette vidéo.

Partie de bonneteau pour chat... Il est aidé par le son mais il se prête au jeu !

video-chien-rapporte -chat Un chien ramène à la maison le chat plus gros que lui.
vignette video maru

Si vous ne connaissez pas encore Maru, le chat japonais devenu star internationale grâce à son amour des emballages en carton, (et des vidéos postées par son maître) séance découverte !

Le profil Facebook d'ASVinfos pour des clins d'oeils : Asv Infos

 

Bienvenue sur l’espace dédié aux ASV de Royal Canin

Lancée en 2013, la plateforme internet de Royal Canin dédiée aux structures vétérinaires www.monespaceveto.com propose des services aux cliniques vétérinaires.

Il manquait cependant à cette plateforme un espace dédié au personnel soignant. Aussi, à compter du 12 février, les ASV pourront désormais avoir leur accès privilégié.

L’espace dédié aux ASV donnera accès à :

- plus de 150 articles de fond sur le chat, le chien et le rôle de l’ASV.

- Des modules e-learning (apprentissage en ligne), avec un premier volet sur la maladie rénale chronique, pour approfondir et développer ses connaissances en nutrition santé.

- Des quiz ludiques toutes les 6 semaines. Les participations aux quizz et modules e-learning permettront aux ASV de gagner des couronnes ; lesquelles couronnes pourront être converties en cadeaux choisis dans une boutique de plus de 18 000 articles.

Royal Canin ASV 600
http://monespaceveto.com

Jours fériés et congés

Notre convention collective prévoit que les jours fériés légaux seront chômés sans réduction de salaire :

1er janvier, lundi de Pâques, 8 Mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 Juillet, Assomption, Toussaint, 11 Novembre, Noël, et le cas particulier du 1er Mai qui doit être rémunéré dans les conditions prévues par la loi, c'est à dire que "si le 1er Mai tombe le jour de repos du salarié, ce dernier bénéficiera d'une journée de repos supplémentaire" (ou, à défaut, du paiement de cette journée.)
(L'article de notre convention collective ici : Legifrance article 33-Fêtes légales et jour fériés-Titre IV exécution du contrat).

Cela veut dire que votre salaire ne change pas, les heures prévues le jour férié (et non faites) ne sont ni reportées un jour suivant, ni déduites de votre salaire.

À savoir : le seuil de déclenchement des heures supplémentaires est modifié par le jour férié. "Dans un arrêt du 4 avril 2012, la Cour de cassation rappelle que les jours fériés ou de congés payés, en l’absence de dispositions légales ou conventionnelles, ne peuvent pas être assimilés à du temps de travail effectif." Exemple : vous deviez travailler 8 h un jour férié, vous travaillez 27 h le reste de la semaine, plus 5 h supplémentaires : vous serez payée 35 h + 5 h sans majoration en heures supplémentaires, car vous ne dépassez pas 35 h travaillées (27 + 5 = 32).

Il est précisé dans cet article que « Dans les cabinets ou cliniques vétérinaires fonctionnant en service continu, les salariés bénéficieront selon les nécessités du service :

- soit d'un jour de repos compensateur ;

- soit du paiement de cette journée en sus de leur salaire normal (le jour de repos accordé en compensation comprendra un nombre d'heures équivalent au nombre d'heures travaillées ; il en sera de même pour le paiement de cette journée) ;

- si le jour férié tombe un jour de repos, le salarié bénéficiera soit d'un jour de repos compensateur, soit du paiement de cette journée en sus de son salaire normal et ce dans la limite de cinq jours par an.

La majoration pour travail des jours fériés prévue par la convention collective ne peut se cumuler avec la majoration pour travail du dimanche également prévue conventionnellement.

Les repos compensateurs afférents aux jours fériés devront en principe être pris dans le délai de deux mois

Que se passe-t-il si un jour férié tombe pendant les congés payés ?

S'il y a des jours fériés durant vos congés annuels, ils sont décomptés de ceux-ci (à la condition que vos collègues ne travaillent pas ces jours là, voir la mention à propos du service continu dans les cliniques).

Exemple : Un salarié prend une semaine de vacances du lundi 28 mars (lundi de Pâques) au dimanche 3 avril. Le jour de repos hebdomadaire est le dimanche, le calcul de ses congés en jour ouvrables comprendra 5 jours (et pas 6).

Jours ouvrables : tous les jours de la semaine du lundi au samedi, le jour de repos hebdomadaire étant exclu.

Si un jour férié tombe pendant les congés payés, peut-on les prolonger ? : Oui (avec l'accord de l'employeur), ou bien prendre la journée de congé ultérieurement, mais seulement si ce jour férié n'est pas travaillé par les collègues.

Que se passe-t-il si un jour férié tombe pendant votre congé hebdomadaire ?

Si un jour férié tombe pendant votre jour de repos, et que votre clinique ne fonctionne pas en service continu (24h/24) vos employeurs n'ont pas l'obligation de vous permettre de le récupérer. (Comme quand un jour férié tombe un dimanche).

Portail de l'Etat http://vosdroits.service-public.fr

Indemnités pour travail effectué les dimanches et jours fériés

(article 21 bis) :

" Dans le cadre du service continu, les salariés qui assurent un service pendant les dimanches ou les jours fériés percevront une indemnité égale à 15 p. 100 du salaire horaire de leur catégorie.

Les indemnités de nuit, de dimanche ou de jour férié ne sont pas cumulables entre elles."

 

Avril 2012 Newsletter du SNVEL  : page 2 : Jours fériés, journée de solidarité : comment faire ?
Vos droits service public .fr : Jours fériés et ponts

Supreme Vetcare Plus : Une gamme exclusive vétérinaire d'aliments pour lapins.

vetCarePlus

Une nouvelle génération de nourriture pour lapin "VetCarePlus", la nouvelle gamme de Supreme Petfoods, sera proposée à la vente chez les vétérinaires.

 

La gamme "diététique" comprend trois formules spécifiques pour la gestion du poids, la santé des voies urinaires et la santé digestive. Elle a été développée dans une optique de prévention et de prise en charge des maladies et des problèmes de santé les plus fréquents du lapin.

Par leur richesse en fibres, ces aliments sont conformes aux recommandations nutritionnelles. Leur formulation permet une prévention des troubles dentaires et digestifs par un allongement du temps de consommation. D'autre part, les test d'appétence ont été très favorables, selon le fabricant.

vetCarePlus-2

Notons que la gamme propose des produits de convalescence (Supreme Petfoods – RECOVERY et RECOVERY PLUS) qui peuvent être conseillés pour la récupération après une maladie ou une chirurgie. Pratique, une seringue-doseuse permettant la réalimentation est incluse dans les présentations.

Enfin, Supreme propose également "Science Sélective", une gamme d’aliments « mono composant » destinée à lutter contre les problèmes d'alimentation sélective chez les lapins, les cochons d’Inde, les chinchillas et octodons, ainsi que les hamsters, les souris, les rats et les furets.

Chez les vétos, il y a des aliments diététiques pour chiens et chats, Supreme Petfoods nous les propose pour les petits mammifères, toujours dans le haut de gamme, et c'est une très bonne idée.

A Brest : campagne vétérinaire "vaccination/identification/ stérilisation des chiens d’usagers du CCAS"

6 juillet 2010 Finistère

Une nouvelle campagne a débuté lundi 28 juin, et se poursuit jusqu’au 24 juillet 2010.

Elle s’adresse aux personnes accompagnées par le CCAS de Brest et propriétaires d’un chien, qui peuvent ainsi bénéficier moyennant la somme de 15 € des actes vétérinaires de vaccination et/ou identification et/ou stérilisation.

IMPERATIF : Les usagers doivent s’adresser directement aux travailleurs sociaux du CCAS.

Information sur le site du CCAS de Brest.

Paiement mensuel du salaire

Salaire 160

En contrepartie du travail demandé, l'employé reçoit un salaire. Il est interdit à l'employeur de décaler ses paiements chaque mois, ce qui empêcherait le salarié d'honorer ses échéances bancaires.

Le salaire doit être versé avec régularité, tous les 30 jours. L'employeur peut choisir de le verser le dernier vendredi du mois, ou le jour qui lui convient, mais ensuite la règle est celle de la régularité mensuelle (article L 3242-1 du Code du Travail).
En l'absence de paiement, ou en cas de décalage répété, il faut rappeler par écrit à l'employeur qu'il a l'obligation d'effectuer un paiement régulier.
Si la situation persiste, il faudra demander une attestation à votre banque, mentionnant les éventuels agios appliqués. Ensuite un appel à la DIRECCTE de votre secteur sera nécessaire afin de demander un rendez-vous à l'inspecteur du travail pour lui signaler le non paiement de votre salaire.

Si le tribunal des Prud'hommes est saisi, il peut demander une astreinte de 50 € par jour de retard.

Le virement bancaire est la solution la plus pratique à mettre en place, il permet la régularité, évite le dépot de chèque à la banque, les délais d'encaissement et le risque de perte.

Si vous etes payés par virement, pensez cependant à vérifier votre bulletin de salaire pour signaler toute anomalie.

vosdroits.service-public.fr : Paiement du salaire