Actualités pour les ASV

ompl-cpnefp

Enquête sur les évolutions de métiers dans les structures vétérinaires

L’Observatoire des métiers des professions libérales, en collaboration avec les partenaires sociaux de la CPNEFP (employeurs et salariés), a initié une étude prospective sur l’évolution des métiers et des compétences dans les structures vétérinaires. C’est une étude importante qui intervient tous les 10 ans environ et permet d’aider la Branche à définir sa politique emploi et formation pour les prochaines années.

ompl-cpnefp

Afin de comprendre en détail les évolutions de métiers et les besoins à venir des structures, l'observatoire vous invite à prendre quelques minutes pour répondre à ce rapide questionnaire (environ 6 min.), et à le transférer à vos collègues salariés auxiliaires vétérinaires ou autres et vétérinaires, qui sont également concernés par l’étude.

Pour participer, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

Formulaire d'enquête pour l'étude prospective des structures vétérinaires

L’Observatoire des métiers des professions libérales vous remercie sincèrement par avance de votre implication et sera très heureux de partager avec vous les résultats de cette étude.

OMPL : Enquêtes et études existantes concernant les cabinets et cliniques vétérinaires
angelina-asv

Augmentation temporaire du temps de travail pour les auxiliaires vétérinaires travaillant à temps partiel

Le travail à temps partiel est encadré : il n'était pas possible jusqu'à présent de proposer à un salarié de travailler plus d'un tiers du volume de son contrat hebdomadaire initial. (Cf l'article d'ASVinfos :" Le travail à temps partiel dans les cliniques vétérinaires".)

Un avenant (n° 67) ajoute un article à la convention collective des cabinets et cliniques vétérinaire, au chapitre concernant le temps partiel. Il a été étendu le 15 mai 2018 et permet depuis cette date de proposer une augmentation de la durée temporaire de travail au delà de la limite du tiers prévue, pour se rapprocher du temps plein. (PDF : Avenant n°67 relatif au complément d'heures)

angelina-asv

Le complément d'heures est temporaire et permet de revenir à la durée initiale du travail à la fin de la période définie.

L'avenant 67 ne supprime pas, ni ne remplace, les disposition existantes concernant les heures complémentaires (Art. 18 ter).

Cette modification de la convention collective était demandée par les employeurs et certains salariés désirant augmenter la durée de leur travail, afin de respecter la loi : en effet, un salarié employé à temps partiel en structure vétérinaire peut effectuer des heures complémentaires au delà de 1/10ème de l'horaire hebdomadaire, et jusqu'au tiers de sa durée d'horaire contractuel car un accord de branche le prévoit. Il est alors payé + 10 % pour le 1/10 ème de l'horaire hebdomadaire et +25% ensuite jusqu'au tiers de l'horaire contractuel.
Le dépassement de cette durée du tiers était un plafond à ne pas dépasser. (Le dépassement de ce plafond peut amener un salarié à demander la requalification de son contrat en contrat à temps plein.)

Heures complémentaires, exemple 1 : Une auxiliaire vétérinaire a un contrat hebdomadaire de 16 h. Elle peut travailler 5h et 20 minutes en plus, en respectant la législation concernant les heures complémentaires (un tiers des 16 h, soit 5,33 h). 1h 36 minutes (1,6 h) de ce temps effectué en plus doit être majorée de 10 % et la durée restante de + 25 % (5,33 - 1,6 =  3,73 h soit 3 h et 44 minutes). Le temps total travaillé par semaine atteindra au maximum 21 h et 20 minutes.

Exemple 2 : Une auxiliaire vétérinaire a un contrat hebdomadaire de 24 h. Elle peut travailler 8 h en plus (24/3), en respectant la législation concernant les heures complémentaires. 2h 24 minutes (2,4 h) de ce temps effectué en plus doit être majorée de 10 % et la durée restante de + 25 % (8 - 2,4 =  5,6 h soit 5 h et 36 minutes). Le temps total travaillé par semaine atteindra au maximum 32 heures.

Exemple 3, complément d'heure : Une auxiliaire vétérinaire a un contrat hebomadaire de 13 h (un contrat inférieur à 16 h est autorisé si le salarié en fait la demande). Elle est d'accord pour signer un avenant de complément d'heures pendant les congés de ses collègues, période qui va durer 2 mois. Elle va travailler 34,5 h (en dessous de 35 h hebdomadaires), chaque semaine. 13 h seront payées au tarif normal, 21,5 h seront payées avec une majoration de 15%. Si elle dépasse ponctuellement 34,5 h, les heures au delà de cette durée seront majorées d'au moins 25 %. 

Les employeurs vétérinaires souhaitaient pouvoir proposer une augmentation de leur temps de travail aux salariés à temps partiel en respectant les limites imposées par la loi.

Dans quelles situations cette augmentation d'heures est-elle possible ?

L'avenant détermine dans quelles situations cette augmentation est autorisée : "L’augmentation temporaire de la durée du travail des salariés à temps partiel est uniquement autorisée dans les cas suivants :

– remplacement d’un salarié nommément désigné en cas d’absence, de suspension de son contrat de travail, de passage provisoire à temps partiel résultant d’un avenant à son contrat de travail, d’attente de l’entrée en service effective du salarié recruté par contrat à durée indéterminée appelé à le remplacer ;

– accroissement de l’activité de l’entreprise.

L’avenant doit mentionner les éléments objectifs justifiant l’accroissement de l’activité et son caractère temporaire."

Le salarié peut refuser cet avenant

Le salarié sollicité peut refuser d'augmenter sa durée de travail : "Le refus d’un salarié d’augmenter sa durée du travail par avenant n’est pas une faute et ne saurait en aucun cas entraîner de sanction disciplinaire."

S'il effectue des heures complémentaires, c'est l'article 18 ter qui s'appliquera.

Le nombre de ces avenants est limité, ainsi que leur durée 

"Il ne pourra être conclu plus de quatre avenants par année civile et par salarié, permettant quatre périodes distinctes d’augmentation temporaire." "La durée d’un avenant ne pourra excéder 2 mois. De nouveaux avenants pourront toutefois être conclus sur ce même motif avec cette même limite de durée. La durée totale des différents avenants conclus au cours d’une année civile ne pourra dépasser, tous motifs confondus, 8 mois."

Les heures effectuées en plus seront majorées de 15 %

"Sans pouvoir atteindre un temps plein, les compléments d’heures effectués dans le cadre d’avenants au contrat de travail ouvrent droit à une majoration de 15 %."

Au delà de la durée prévue, une majoration de 25 % au moins sera appliquée

"Toute heure travaillée au-delà de la durée contractuelle prévue dans l’avenant ouvre droit à une majoration salariale d’au moins 25 %. L’avenant conclu avec le salarié doit doit mentionner les modalités selon lesquelles les compléments d’heures peuvent être accomplis, en l’occurrence le nombre d’heures prévues, leur répartition sur la semaine ou sur le mois ainsi que la période concernée."

Majoration de 25 % en cas de changement d'horaires en dessous de 15 jours

"Lorsque le délai de prévenance de 14 jours n’est pas respecté, les heures effectuées par le salarié dans ce cadre ouvriront droit à une majoration salariale de 25 %.

La prime d'ancienneté s'applique sur la totalité des heures effectuées

La prime d'ancienneté n'est pas une prime forfaitaire. Elle s'applique sur le salaire minimum conventionnel, calculé à partir des heures effectuées. (Quand les heures diminuent, la prime diminue, quand les heures augmentent, la prime augmente.)

http://www.wk-rh.fr : "Lorsque la prime est calculée sur la base du salaire minimum conventionnel de la fonction, ce dernier est nécessairement proportionnel à l'horaire du salarié ; en cas de réduction d'horaire, la prime d'ancienneté diminue sans que le salarié puisse exiger son maintien (Cass. soc., 21 févr. 1979, no 77-40.658 ; Cass. soc., 13 nov. 2003, no 01-46.177) ; il faut en déduire que si l'intéressé fait des heures supplémentaires, la base de calcul de sa prime doit prendre en compte ces heures."

www.legifrance.gouv.fr Lien vers le texte de l'avenant : Avenant n° 67 relatif au travail à temps partiel (article 2 bis)
http://www.journal-officiel.gouv.fr PDF de l'avenant : Avenant n°67 relatif au complément d'heures
SNVEL.fr : Les avenants pour augmenter temporairement la durée du travail des auxiliaire à temps partiel sont désormais autorisés
axience-vetramil-presentoir-20-ml-et-spray-20-ml-

La gamme Vetramil s’agrandit avec le lancement d’un spray de 20 mL

Lancée en septembre 2017, la gamme Vetramil propose des produits à base de miel de qualité médicale et d’huiles essentielles qui sont adaptés aux besoins des peaux fragilisées. L’arrivée d’un spray de 20 ml vient compléter la gamme qui propose maintenant trois formats et deux galéniques complémentaires

axience-vetramil-presentoir-20-ml-et-spray-20-ml-

Un format indispensable au quotidien

Ce nouveau format est idéal pour une utilisation sur la majorité des cas courants ou sur des zones peu étendues. Facile à utiliser, il permet d’atteindre des zones difficiles d’accès (plis cutanés marqués par exemple) ou d’être utilisé sur des animaux difficiles à contenir. Comme les autres produits de la gamme, Vetramil spray 20 mL est une solution multi-espèces ce qui en fait un indispensable que tout propriétaire d’animaux doit avoir à portée de main.

Un véritable atout pour la vente comptoir

Vetramil spray 20 mL est disponible en centrale par boîte-présentoir de 6 sprays. Prête à l’emploi et conçue d’une taille optimale, cette présentation permet de mettre facilement Vetramil en avant sur une étagère ou un comptoir.

Le prix moyen en centrale de 47€ HT (1) vous permet de délivrer un spray de 20 mL au propriétaire pour moins de 20€ (2) ce qui en fait un véritable atout pour la vente comptoir.

Un lancement qui permet de se démarquer

Grâce à l’arrivée de ce nouveau format, la gamme Vetramil est l’une des offres les plus complètes sur le marché vétérinaire en matière de produits topiques à base d’ingrédients naturels. Les deux autres présentations permettent de répondre à des besoins différents :

  • un spray de 100 mL adapté aux plus grandes zones ou pour un usage fréquent (grands animaux, clinique, chenil, élevage…),
  • une boîte-présentoir de 12 tubes de 10 g de pommade pratique à appliquer grâce à sa texture souple et facile à délivrer aux propriétaires (moins de 10€ TTC)(3).

(1) Moyenne du prix d'achat HT chez plusieurs grossistes au 1er mai 2018.

(2)(3) Coût TTC pour le propriétaire calculé sur la base du tarif unitaire HT grossiste hors promotion au 01/05/2018 x 2.2.

AXIENCE VETRAMIL PRESENTOIR 20 ML ET SPRAY 20 ML 2

Lancement de la gamme Vetramil

Axience

axience-petscool-spray-75-ml-et-boite-2018art2020vignette

Nouveau : un spray PetsCool de 75 mL

La famille PetsCool s’agrandit ! Un spray de 75 mL fait son entrée dans la gamme d’aromathérapie qui contribue à atténuer les réactions au stress. 

PetsCool existe déjà sous forme de spray de poche de 15 mL, pratique et facile à emporter avec soi, et de spray de 200 mL, plus économique au quotidien et adapté à un usage professionnel. Le nouveau format intermédiaire de spray de 75 mL était attendu par les utilisateurs réguliers de PetsCool.

axience-petscool-spray-75-ml-et-boite-2018art2020vignette

Une formulation inchangée à base de quatre huiles essentielles

La formulation des produits PetsCool reste la même : un mélange unique d’huiles essentielles de valériane, vétiver, sauge et basilic. De par son mode d’action non spécifique, PetsCool contribue à atténuer les réactions au stress des mammifères et des oiseaux.

Art 2020 AXIENCE PETSCOOL SPRAY 75 ML ET BOITE 2018

Un usage facile dans toutes les situations qui engendrent du stress

PetsCool se pulvérise sur les textiles et supports en contact avec l’animal lorsqu’il est confronté à une situation stressante ou qu’il présente des signes de stress : caisse de transport, panier, tissu d’ameublement, vêtement, blouse, serviette sur la table de consultation… Aucun délai n’est nécessaire entre la pulvérisation et la mise au contact de l’animal.

De nombreux outils pour votre clinique

Des outils de communication pour la clinique vétérinaire sont mis à votre disposition par Axience (présentoir, affiches, dépliants pour les propriétaires…).

Un prix attractif 

Le nouveau spray PetsCool de 75 mL est disponible en centrale d’achat au prix moyen de 14,43 € HT (1).

(1) Moyenne du prix d’achat HT chez plusieurs grossistes au 1er janvier 2018

 

La fiche Petscool spray avec les informations d'utilisation

 

Pour en savoir plus : www.axience.fr/notre-expertise#comportement

Pour des informations détaillées sur PetsCool : www.petscool.fr

Fiche produit ASVinfos : PetsCool Spray

Fiche produit ASVinfos : PetsCool Diffuseur électrique

Art 2020 AXIENCE PETSCOOL GAMME COMPLETE 2018

Logo ANIDEV

Anidev • Tour Essor - 14, rue Scandicci - 93500 Pantin • Tél. : 01 41 83 23 17 - Fax : 01 41 83 23 19
TVA : FR 17 802 544 569 • S.A.S. au capital de 4 000 € • RCS Bobigny B 802 544 569 • APE 4646Z
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

 

matthew-bowden-wwwdigitallyrefreshingcom-woman-typing-on-laptop

Prise de rendez-vous en ligne : pour les vétérinaires aussi ?

Si vous avez l’habitude de réserver vos voyages et d’utiliser des services via Internet, vous avez peut-être déjà pris rendez-vous en ligne avec un médecin, comme 36 % de français l’ont fait en 2017*.

Ce service gratuit pour le client existe depuis 2013 pour la santé humaine, a été créé en région parisienne par le précurseur MonDocteur.fr et s’est rapidement étendu à tout le territoire (bien que des zones et des spécialités médicales restent non représentées). Doctolib.fr est actuellement leader du marché, mais les Pages jaunes s’y intéressent et des sites comme Docavenue.com proposent également la possibilité de prendre des rendez-vous en ligne.

*Webconférence Wizzvet « Prise de rendez-vous en ligne » Grégory Santaner http://bit.ly/2nYczy3

matthew-bowden-wwwdigitallyrefreshingcom-woman-typing-on-laptop

L’accessibilité pour l’internaute est l’atout principal de la prise de rendez-vous en ligne, la disponibilité du service 24h/24 permettant son utilisation au moment qui convient au client, par le moyen qui lui plait : le site de la clinique, un média social ou un annuaire. Les plages horaires disponibles sont aisément visibles, sans les aléas d’attente lors d’un appel téléphonique, ou ceux de la qualité du son ou des horaires de fermeture. Les clients des vétérinaires, interrogés par l’association Ergone, disent à 54 % qu’ils apprécieraient que ce service leur soit proposé. *

À noter : pour une efficacité maximale de la mise en place de rendez-vous en ligne, il faut utiliser l’agenda virtuel de votre logiciel professionnel. (Ou un agenda numérique, comme Google agenda.) Si ce n’est pas déjà le cas, c’est le moment de commencer à vous en servir !

L’un des avantages cités par les médecins est la diminution du nombre des rendez-vous non honorés, grâce au rappel de l’heure de la consultation au client par mail ou SMS (ou les deux).

Certains sites de rendez-vous en ligne proposent même au client de créer des alertes pour le prévenir si un rendez-vous se libère.

À raison de 2 à 4 minutes de temps de communication téléphonique gagné multiplié par le nombre de prises de rendez-vous standard, cela permet aux ASV de se consacrer à d’autres tâches, d’avoir plus de temps pour les personnes présentes ou la prise en charge des appels plus complexes sans avoir à laisser les clients en attente ou ne pas répondre au téléphone.

Pour réfléchir à la mise en place dans votre clinique, parmi les questions à poser aux prestataires de ce service, il est nécessaire de demander si c’est une solution qui s’intègre au logiciel professionnel de la clinique, ou qui est externe. Une démonstration vous permettra de voir ce qui vous convient le mieux.

Il est important aussi de savoir à quelle fréquence votre planning sera actualisé, (quand apparaîtra en ligne un nouveau rendez-vous que vous venez de noter à la clinique, et quand sera visible celui que vient de prendre un client en ligne).

Pour la clinique, le coût de l’abonnement proposé par le fournisseur fera partie des critères de choix, amenant d’autres questions : va-t-il augmenter les années suivantes ? Est-il fixé par clinique ou pour la société/le groupement ? Quel coût ont les SMS de rappel des rendez-vous ?

Il est aussi utile de connaître la durée de l’engagement auprès du fournisseur, tout comme la possibilité d’accompagnement et de formation de l’équipe à l’utilisation de ce nouvel outil.

Il faudra vérifier la possibilité de paramétrage du service, afin de mentionner par exemple le type de consultation envisagé, ou la personnalisation des questions permettant de préciser les raisons de la demande de consultation, puis les indications en fonction du rendez-vous pris (ne pas oublier le carnet, amener l’animal à jeun ou non, et des conseils en fonction du type de rendez-vous). Un suivi du client peut être aussi possible, avec l’envoi de questionnaires de satisfaction après sa visite.

Les vétérinaires qui ont mis en place ce service disent que, chez eux, plus de 30 % des rendez-vous sont maintenant pris de cette façon, et les clients soulignent la facilité du système, nécessitant seulement quelques clics.

Un bénéfice annexe est d’apporter un meilleur référencement de la clinique car les fournisseurs de prise de rendez-vous en ligne font remonter les adresses des vétérinaires.

Si vous mettez en place ce service, il faudra en faire la promotion auprès de vos clients, en ajoutant un « bouton » sur le site de la clinique, sa page Facebook, tout comme sur les autres outils en ligne utilisés, et en l’affichant dans votre salle d’attente, sur vos cartes de visite, mais aussi en le mentionnant sur le message du répondeur.

Plusieurs sociétés proposent maintenant aux vétérinaires la mise en place de ce service :

www.captainvet.com             www.monrendezvousveto.fr         www.vetclic.fr       www.vetolib.vet

www.vetoconsult.com          https://clubvet-rendezvous.fr         www.trouveunveto.fr https://vetoson.com

Vetocom et Bourgelat intègrent Vetstoria www.vetstoria.com

Centravet intègre Pilepoils www.pilepoils.vet

Veto partner intègre Planning véto www.planningveto.com

VetUp intègre Vetogo

Dr Véto est compatible avec des prestataires externes

planprevention

Plans de prévention ou plans santé vétérinaires

Les plans de prévention sont couramment utilisés aux USA. Ils ont été proposés là bas initialement par une chaîne de cliniques (Banfield) à la fin des années 80, après que des enquêtes auprès des maîtres des chiens et chats aient montré que ceux-ci viendraient plus souvent si leurs dépenses étaient lissées sur l’année. 

planprevention

Ils sont arrivés il y a 10 ans chez nos voisins anglo-saxons avant d’apparaître en France en 2015.

Pour présenter cette nouvelle possibilité aux clients, la simplicité est recommandée : proposer des formules pré-établies permet au maître de l’animal (et à l’équipe !) de s’y retrouver plus facilement : un plan de prévention “de base” comprendra la visite annuelle avec les vaccins nécessaires pour l’animal et les APE + API pour un an.

Leur but est de mettre en place une médecine préventive

car, si tout le monde est persuadé qu’il vaut mieux prévenir que guérir, l’habitude de venir consulter avant que l’animal soit malade est loin d’être courante !

Quel en est le contenu ?

Un plan de prévention propose un ensemble de services et produits, dont la valeur est calculée sur l’année.

Par exemple : visite annuelle ou bisannuelle comprenant vaccins et/ou bilan de santé, produits antiparasitaires internes et externes pour l’année.

Pourront s’y rajouter, plus tard, quand l’habitude des plans de prévention sera acquise, des plans proposants des interventions (détartrage, stérilisation…), un étalement des frais des maladies chroniques (diabète), (bien sûr au choix de la clinique vétérinaire et du client), et on peut imaginer aussi que des aliments, des produits d’entretien (lotions oculaires et auriculaires, shampooings, etc.) et des compléments alimentaires en fassent partie.

Comment ça fonctionne ?

Le prestataire de service met en place un logiciel qui indique, sur la fiche de l’animal, les éléments pour lesquels son maître a souscrit, ce qui permet de les délivrer au fil de l'année. C’est grâce à ce logiciel que le calcul du montant annuel du plan est faite, puis celle de la mensualité.

Les services rendus par ces logiciels sont différents chez tous les acteurs du marché, et sont compatibles ou non avec le logiciel professionnel utilisé par la clinique. Cela, ajouté à la possibilité d’une aide à la mise en place du service, d’un accompagnement des équipes dans les cliniques ou à distance, et la réactivité des société prestataires, fait partie des critères qui permettront de déterminer vers lequel se tourner.

Si le module est compatible avec le logiciel professionnel, il devient possible de voir immédiatement si l’animal bénéficie d’un plan de prévention, en accédant à sa fiche (cela permet aussi plus facilement aux auxiliaires vétérinaires de rappeler au client qu'il en bénéficie, pour qu’il vienne les chercher/les utiliser !). 

Comment la clinique est-elle payée et combien cela coûte-t-il ?

Les sociétés qui proposent ce service mettent en place un prélèvement mensuel sur le compte des clients et reversent la totalité des prélèvements en un virement mensuel sur le compte de la clinique.

Le coût et le mode de paiement du service par le vétérinaire dépendent de la société partenaire : un droit d’entrée peut être facturé, et/ou un montant d’abonnement fixe mensuel et/ou un forfait fixe par plan mis en place.

La gestion des impayés dépend des prestataires, certains laissent les structures vétérinaires les assumer, d’autres proposent un accompagnement à la gestion des impayés et l’un d’entre eux une assurance en cas de premier impayé.

Le prestataire alerte la clinique en cas de rejet du prélèvement, représente la demande à la banque et, s’il n’y a toujours pas de paiement, prévient la clinique que le client devra venir régler les prestations utilisées, ou qu’il faut prévoir son remboursement au prorata des dépenses non effectuées. Si le client ne règle pas les prestations réalisées, la clinique utilisera ses moyens habituels de recouvrement des impayés.

Quelle en est la durée ?

Un plan de prévention est souscrit pour 12 mois et reconduit par accord tacite. Chaque année le client est prévenu de l'échéance du plan afin qu’il puisse faire part de sa volonté éventuelle d’y mettre fin ou de le modifier.

Un client est toujours libre d’aller consulter un autre vétérinaire.

Que peut-on proposer pour que les clients qui y souscrivent y voient un intérêt supplémentaire ?

Les cliniques peuvent proposer un service préférentiel (ou VIP ;)) aux adhérents au plan de prévention, comme des événements “porte ouvertes”, “réunion d'information”, "fête des rois"... Les ristournes ne sont pas indispensables, les clients étant favorables à la démarche qui facilite leur recours au vétérinaire et les aide à planifier leur budget soins.

Côté clients, les plans de prévention permettent de :

  • «Faciliter l’accès à la médecine préventive
  • Proposer une nouvelle facilité de paiement grâce à la mensualisation
  • Accroitre l’observance des recommandations
  • Impliquer le propriétaire dans une démarche globale de santé
  • Dissocier les actes de leur règlement » - JC Vuillerme, SantéVet

Côté clinique,  les plans de prévention permettent de :

  • Fidéliser les clients
  • Assurer une entrée d'argent fixe tous les mois
  • Augmenter l'observance des produits anti-parasitaires
  • Éviter la fuite des achats sur Internet ou en pharmacie, en animalerie
  • Voir l'animal de façon régulière et détecter plus tôt des problèmes de santés en proposant des examens complémentaires.” - S. Fagnon, Premier VétoPlan 

Pour toute information n’hésitez pas à prendre contact avec l’une des société qui proposent des plans de prévention en France.

www.preventioncare.fr

www.premierpetcareplan.com

www.oxane-vet.com

www.coveto.fr/my-plan-de-sante

PreventionCare  Premier VétoPlan Oxane MyPlandeSanté

Sources :

campus-management-veterinaire.fr : www.campus-management-veterinaire.fr/les-plans-de-prevention-mode-ou-realite/  

www.santevet.com : www.santevet.com/articles/plans-de-prevention-le-budget-sante-animale-maitrise

art-1907-facebook-difference-page-et-profil

Facebook : quelle est la différence entre page et profil ?

  • La page représente une entreprise, une marque, une entité (lieu ou organisation) ou une personnalité. Le contenu de la page est public et visible par toute personne qui consulte la page. Si vous voulez que la clinique vétérinaire partage son actualité sur Facebook, c’est une page qui doit être créée.
  • Un profil, (ou « compte ») dans les conditions générales de Facebook, doit représenter un individu. Les conditions d’utilisation précisent que « Le nom de votre profil doit correspondre à votre nom usuel, dans la vie courante. Ce nom doit également figurer sur une pièce d’identité ou un document de la liste de pièces d’identité. » 
art-1907-facebook-difference-page-et-profil

Ne créez pas un profil pour votre clinique ou cabinet, car le profil doit correspondre à une personne réelle et pas à une entreprise.

La ou les personne(s) qui administrera(ront) la page de la clinique auront besoin de se créer un profil pour le faire.

Un profil créé pour une clinique, au lieu d’une page, peut être supprimé à tout moment par Facebook sans aucun avertissement préalable (car non autorisé). De même, Facebook n'autorise pas la création de plusieurs profils pour un même individu. (Malgré cette règle, on constate que beaucoup de gens ont plusieurs profils...)

  • Les internautes qui se rendent sur une page Facebook ne voient pas qui en sont les administrateurs. Vous pouvez donc utiliser votre profil personnel pour administrer la page de la clinique en toute discrétion.
  • Vous pouvez cependant vouloir séparer votre activité personnelle sur Facebook (si vous en avez une) de votre activité professionnelle. Vous pouvez être gêné d'administrer la page de la clinique avec votre compte personnel. Il n’y a aucun danger à avoir un profil réservé à l'administration de la page, même si cela vous amène à avoir deux profils. La seule conséquence qui pourrait se produire, c’est que Facebook vous oblige à fusionner les deux profils.
  • Ce profil professionnel peut mentionner votre métier (si cela ne vous ennuie pas d’être ainsi repérable par les clients).

Choix du mot de passe

Attention, les piratages de profil sont fréquents. Il est absolument indispensable de choisir un mot de passe « fort », comportant au moins 8 caractères, et incluant des lettres, des chiffres, et des signes de ponctuation (#$%&…). Les mots de passe simples peuvent être craqués en quelques minutes. Utilisez un mot de passe différent pour chacun des sites que vous fréquentez, et ne le laissez pas traîner à des endroits où il pourrait être vu.

Facebook propose l’authentification à deux facteurs, que vous pouvez activer. Au moment de la connexion vous pouvez recevoir un SMS (texto), ou obtenir des codes de sécurité.

Indiquer sa date de naissance est-il obligatoire ?

Vous pouvez considérer à juste titre que cette information ne concerne pas Facebook, et mettre une date incorrecte. N’oubliez pas qu’il faut que vous soyez reconnu comme étant majeur, sinon Facebook limitera votre accès.

Faut-il donner son numéro de mobile ?

Ce n’est pas obligatoire. C'est un élément de sécurisation fort, mais : "Les utilisateurs de Facebook sont encouragés par le service à ajouter leur numéro de téléphone à leur profil, pour améliorer la sécurité de leurs comptes. Mais s’ils le font (du moins sans vérifier les paramètres de confidentialité ensuite), ils risquent fort de mettre leurs données en danger." D'autre part, il est difficile d'avoir plusieurs numéros de mobile pour ouvrir plusieurs profils, Facebook ne permettant qu'un profil par numéro de téléphone ou adresse e-mail.

Dois-je importer les contacts de ma boite mail ?

A priori non. Facebook vous propose d’importer les contacts de vos boîtes mails pour « vous aider » à retrouver vos amis, ce qui consiste à obtenir les adresses e-mail de vos correspondants. Légalement, cela implique que vos correspondants ont donné leur accord à ce transfert, ce qui n'est bien entendu pas le cas. Et Facebook exploitera ces nouvelles données comme il l'entend. Il ne s'en cache d'ailleurs pas. Il est clairement marqué sur le site que "Facebook utilisera les informations que vous avez importées au sujet de vos contacts pour faire des suggestions d’amis à vous et à d’autres, et pour [l'] aider à améliorer notre service pour tous.", c'est-à-dire améliorer son service de publicité.

Quelle photo utiliser pour mon profil ?

La photo de profil est affichée en 160 X 160 pixels sur grand écran, en 140 X 140 sur smartphone, mais doit être téléchargée en 180 X 180 pour ne pas être déformée. On peut charger une image plus grande, mais elle sera recadrée par Facebook. En parcourant Facebook, vous verrez que les photos de profil changent au gré de l’humeur des utilisateurs, même si une photo permettant de vous reconnaître est utile !

Pour sécuriser votre profil Facebook, « Que choisir » propose un tutoriel qui vous permettra de paramétrer votre compte : http://bit.ly/2gdtOHQ

À suivre dans la rubrique « Vous et Internet » d’ASVinfos.com

 

 

La rubrique « Vous et internet » d’ASVinfos.com rassemble d'autres articles sur ce thème.

ASVinfos : OBJETS CONNECTÉS : repérer un animal
Une première version de cet article est parue dans le magazine papier "L'auxiliaire vétérinaire" n°117. Feuilleter quelques pages du magazine.
Page Facebook de l'Auxiliaire vétérinaire
S'abonner à la revue.
sablier-art-1904

Cumul d'emploi et durée légale du travail en clinique vétérinaire

Un salarié peut légalement exercer plusieurs activités professionnelles, au service d'employeurs différents, de manière occasionnelle ou régulière, à condition toutefois que la durée totale de ses travaux rémunérés ne dépasse pas la durée maximale du travail autorisée, qu'il s'agisse des durées maximales hebdomadaires ou quotidiennes de travail.

sablier-art-1904

Le salarié doit informer l'employeur de ses autres activités et lui communiquer le détail des heures et des jours travaillés. Toute modification de ces informations doit être portée à la connaissance de l'employeur, qu'il s'engage à prendre en compte dans l'établissement des plannings. (Extrait de la Convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires du 5 juillet 1995.)

Cette double (ou plus) activité ne doit pas nuire à l'accomplissement des fonctions que vous assurez au sein des entreprises et vous devez assumer toutes les obligations découlant du contrat de travail qui vous lie à vos employeurs.
Dans le cas où un salarié bénéficie de plusieurs contrats de travail à temps partiel pour divers employeurs, les parties signataires du présent accord (c'est à dire de la convention collective) conviennent, pour éviter tout conflit éventuel en cas de demande de réalisation d'heures complémentaires, que le salarié est en droit de refuser d'accomplir des heures complémentaires dès lors qu'elles ne sont pas compatibles avec une période d'activité fixée chez un autre employeur. Ce refus ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.
Si l'employeur est informé que le salarié ne respecte pas, par son cumul d'emplois les règles relatives aux durées de travail maximales, il doit inviter, par écrit, le salarié à réduire ses activités afin de respecter les durées de travail autorisées, et cela sous un délai bref. Le salarié devra lui signifier par écrit qu'il a pris en compte cette demande et confirmera sa réduction de temps de travail au moyen d'une déclaration sur l'honneur écrite.

www.legifrance.gouv.fr - Convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires : Article 8 Cumul d'emplois

Durée et amplitude du travail (Article 18)

".../...La durée légale hebdomadaire du travail est fixée à 35 heures. Elle ne peut excéder, heures supplémentaires comprises, 48 heures au cours d'une même semaine et 44 heures en moyenne sur 12 semaines consécutives.

De convention expresse, la durée quotidienne du travail et l'amplitude en cas de journée continue ne peuvent excéder 12 heures.../..."

Le salarié doit, en outre, bénéficier d’un repos quotidien minimum de 11 heures consécutives et d’un repos hebdomadaire de 35 heures consécutives au minimum. Ces durées doivent être respectées quels que soient le nombre d’employeurs et la durée du travail de chaque contrat.
Le non-respect de la durée maximale de travail est puni d’une amende fixée à 1500 euros maximum, 3000 euros en cas de récidive (Article R8262-1 du Code du travail).

Durée du travail de nuit (Article 21 ter)

L'amplitude quotidienne de travail de nuit peut excéder 8 heures, mais ne peut dépasser 12 heures. Cette dérogation à l'amplitude légale du travail de nuit est justifiée par les activités de garde, de surveillance et de permanence caractérisées par la nécessité d'assurer l'obligation de continuité des soins et des impératifs en matière de santé animale et de sécurité sanitaire.

Lorsque le temps de travail de nuit atteint au moins 6 heures consécutives, tout salarié bénéficie d'un temps de pause d'une durée minimale de 20 minutes, qui sera considéré comme temps de travail effectif.

Dans le cadre du travail de nuit, les établissements mettront à disposition des salariés des locaux et mobiliers nécessaires permettant d'organiser les temps d'activité et de pause dans des conditions de confort satisfaisant.

En application de l'article L. 3122-35 du code du travail et par dérogation conventionnelle, la durée hebdomadaire de travail de nuit calculée sur une période quelconque de 12 semaines consécutives est portée à 44 heures au maximum, compte tenu des nécessités de l'exercice de continuité des soins et des impératifs de santé animale et de sécurité sanitaire. Cette dérogation s'applique à condition que des périodes de repos d'une durée au moins équivalente au nombre d'heures accomplies au-delà de la durée maximale légale soient accordées aux salariés concernés. Ce repos est pris dans les plus brefs délais à l'issue de la période travaillée.

Les travailleurs de nuit bénéficient d'un repos quotidien obligatoire d'une durée de 11 heures pris obligatoirement après la période travaillée.

Repos compensateur

Les travailleurs de nuit au sens du présent article (voir définition ci-dessus) bénéficient obligatoirement, au titre des périodes de nuit pendant lesquelles ils sont occupés, de contreparties sous forme de repos compensateur. Au cours d'une année civile, les travailleurs de nuit bénéficient d'une nuit de repos compensateur par tranche de 270 heures de travail effectif accomplies entre 22 heures et 7 heures, au prorata et dans la limite de 6 nuits de repos. Ce repos ne peut pas être compensé par une indemnité sauf résiliation du contrat de travail à l'initiative de l'employeur.

ASVinfos :  "Travail de nuit"

art1873-chirurgieveterinaireassistanteauxiliaireasv

Maitriser le risque infectieux dans l’environnement chirurgical

Les auxiliaires vétérinaires sont chargées du nettoyage et de la désinfection des salles de chirurgie. Le nettoyage des sols, des surfaces fréquemment touchées (le mobilier et les appareils proches du patient et utilisés par l'équipe, mais aussi les poignées de portes et plaques de protection de celles-ci, les interrupteurs...) est classiquement réalisé par l'application de produit détergents et/ou désinfectants à l'aide de lavettes ou de chiffons humides qui permettent aussi le dépoussiérage des surfaces moins fréquemment utilisées. Les consignes classiques sont connues : du propre vers le sale, du haut vers le bas, ne pas remonter les objets posés au sol pour les mettre en hauteur. Le nettoyage à la vapeur n'est pas généralisé. Une solution complémentaire existe, l'utilisation d'aérosols.

art1873-chirurgieveterinaireassistanteauxiliaireasv

Que faire si vous constatez une augmentation des infections post-opératoires dans votre clinique ?

Constater une infection de la cicatrice lors d’un contrôle en suivi post-opératoire est anormal ; lors de récurrence de ces complications, il convient de suspecter une contamination de l’environnement chirurgical. Il faut alors revoir l’ensemble des procédures de nettoyage et de désinfection.

Le bloc opératoire doit être entièrement nettoyé et désinfecté, avec des produits adaptés à l’usage professionnel vétérinaire et utilisés dans les bonnes conditions (dilution, temps de contact…). Cette procédure est ensuite complétée par une désinfection des surfaces par voie aérienne.

Qu’est-ce que la désinfection par voie aérienne ?

Il s’agit d’un moyen de désinfection terminale des surfaces contaminées. L’aérosolisation du produit permet une diffusion uniforme y compris dans les espaces difficilement accessibles tels que des zones en hauteur.

Il est toutefois important d’insister sur le fait que la désinfection par voie aérienne ne remplace pas les protocoles d’hygiène et de désinfection usuels : il s’agit bien d’une mesure complémentaire.

Quel produit utiliser ?

Axience propose une gamme complète adaptée à l’hygiène et la désinfection en établissements de soins vétérinaires ; le produit utilisé pour la désinfection par voie aérienne est Axisurf DVA. 

art1873 desinfection auxiliaire veterinaire chirugie spray

 

Le flacon monodose de 50 mL convient pour toutes les pièces mesurant environ 15 m², celui de 300 mL pour les pièces dont la surface au sol s’étend jusqu’à environ 55 m².

Comment faire une désinfection par voie aérienne ?

Il faut au préalable désencombrer les surfaces puis nettoyer et désinfecter la pièce. Pensez à ouvrir les tiroirs et les placards pour assurer une diffusion homogène et maximale du produit.

Lorsque tout est prêt, l’aérosolisation peut être enclenchée. 

Pour cela, il suffit d’appuyer et de tourner pour verrouiller la valve puis de quitter la pièce pendant 1 heure, l’aérosolisation se faisant hors présence humaine et animale.

Au retour, une aération de la pièce de quelques minutes est suffisante.

 

art1873 desinfection veterinaire chirugie spray

Est-il possible de faire une désinfection par voie aérienne de manière préventive ?

Oui, c’est même recommandé. L’idéal est de procéder à une désinfection complémentaire par voie aérienne du bloc opératoire une fois par semaine. Cette cadence est bien évidemment adaptable en fonction de la fréquence d’utilisation et du type de chirurgie.

La désinfection par voie aérienne avec Axisurf DVA est-elle indiquée pour d’autres lieux que la salle de chirurgie ?

Le spectre d’activité d’Axisurf DVA englobe les bactéries, les champignons dont la teigne, et les virus enveloppés donc ses indications sont nombreuses : désinfection par voie aérienne de la zone d’hospitalisation ou du véhicule, limitation des mauvaises odeurs, etc.

N'oubliez pas les règles de base !

Après chaque chirurgie :

La table est nettoyée et désinfectée, sans oublier les bords de la table, ni les trous permettant l’évacuation des liquides. Le produit désinfectant utilisé doit avoir un spectre antimicrobien large et de préférence un temps de contact court pour pouvoir réutiliser la table rapidement.

En fin de journée, ou après la dernière chirurgie :

Le bloc opératoire est une fois encore entièrement nettoyé et désinfecté. Pour les surfaces hautes, on peut utiliser un produit nettoyant-désinfectant à large spectre, vaporisé sur la surface puis étalé par essuyage humide. La potence, la poignée du scialytique, l’appareil d’anesthésie gazeuse, etc. sont essuyés avec un linge imprégné du produit nettoyant-désinfectant. Les sols sont aspirés puis lavés avec un produit nettoyant-désinfectant à diluer pour lequel la dilution est scrupuleusement respectée.

Pour en savoir plus

Retrouver Axisurf DVA sur le site internet www.axience.fr via l’accès réservé aux ASV.

 

salaire-billets-pxhere-com

Valeur du point 2018, grille de salaire du personnel salarié des cliniques vétérinaires, taux horaire

Lors de la réunion de la Commission Paritaire du 16 novembre 2017, des avenants aux conventions collectives du personnel des cabinets et cliniques vétérinaires et des vétérinaires salariés ont modifié la valeur du point, qui passe de 14,76 € à 14,96 €, augmentation applicable au 1er janvier 2018.

salaire-billets-pxhere-com

Cette augmentation doit être appliquée dès janvier par les vétérinaires membres du SNVEL (syndicat patronal signataire de l'accord en commission paritaire), qui s'y engagent par leur adhésion syndicale, et après l'arrêté d'application, obligatoirement par tous les employeur. 

www.journal-officiel.gouv.fr PDF Avenant n°72 du 16 novembre 2017 relatif à la valeur du point conventionnel.

Parution au JO : JORF n°0168 du 24 juillet 2018 

Cette augmentation doit être rétroactive car la date d'application (1er janvier) est mentionnée dans le titre de l'avenant (le rappel devrait être fait à partir de janvier si le salaire n'a pas été augmenté à partir de ce mois).

PDF Avenant n°73 qui précise "fixer la valeur minimale du point à 14,96 € impérativement à partir du premier janvier 2018". 

Document en PDF à transmettre pour rappeler l'obligation de rétroactivité : "...L'entrée en application devra être faite "aux conditions prévues par ledit avenant" : l'avenant précise expressément la volonté des partenaires sociaux de fixer comme condition d'entrée en application de cette norme au 1er janvier 2018, dans le contenu même de l'avenant". 
Extrait de la Dépêche vétérinaire PDF.
Si votre employeur conteste ce point, il peut contacter le SNVEL, qui lui confirmera cette obligation.

La valeur du point est fixée à 14,96 € au 1er janvier 2018.  Soit une augmentation d'environ 1.35 %.

Echelons

Salaire brut minimum du personnel des structures vétérinaires travaillant 35 h par semaine Taux horaire
I 101 x 14,96 = 1 510,96 € 9,96 €
II 105 x 14,96 = 1 570,80 € 10,36 €
III 107 x 14,96 = 1 600,72 € 10,55 €
IV 110 x 14,96 = 1 645,60  € 10,85 €
V 117 x 14,96 = 1 750,32 € 11,54 €

Le salaire net, c'est à dire ce que perçoit réellement le salarié, est calculé à partir du salaire brut dont on retire les charges (environ 23 %. Pour faire une estimation : convertisseur salaire brut > net). 

Les informations destinées aux employeurs sont disponibles sur le site du SNVEL : www.snvel.fr

ASVinfos : Valeur du point 2017, grille de salaire, taux horaire
ASVinfos : Valeur du point 2016, grille de salaire, taux horaire
Historique de la valeur du point : Valeur du point : historique
et échelons : Classification des emplois et définitions des tâches

Et aussi, pour comprendre comment on passe du point à un tarif horaire : Comment est calculé le salaire d'une auxiliaire vétérinaire ?

Le calcul de la valeur du point résulte d’une négiciation entre les représentants du syndicat des vétérinaires libéraux (SNVEL) et ceux des syndicats de salariés.

Cette valeur est fixée au cours d'une commission paritaire, pour les deux conventions collectives, celle du personnel non vétérinaire et celle des praticiens salariés. C'est la même valeur du point qui est utilisée, les coefficients changent (125 pour un vétérinaire débutant).

Y sont représentés le Syndicat National des Vétérinaires d'Exercice Libéral (SNVEL) 10 place Léon Blum – 75011 Paris, et les syndicats :

La fédération des Services Publics et de Santé – Force Ouvrière 153 -155 rue de Rome – 75017 Paris

La fédération Générale Agroalimentaire – CFDT 47- 49 avenue Simon Bolivar – 75019 Paris

La fédération des Employés, Cadres, Techniciens et Agents de Maîtrise – CFTC 36 rue de Lagny – 75020 PARIS

La fédération nationale agroalimentaire et forestière (FNAF) CGT, 263, rue de Paris, case 428, 93514 Montreuil Cedex.

La revue ou le site de La Dépêche vétérinaire, informent rapidement la profession de l’augmentation de la valeur du point, ainsi que des procédures de réductions de charges sur les salaires et des aides à l’embauche des jeunes.

 

Annualisation, modulation du temps de travail dans les structures vétérinaires

La modulation du temps de travail permet à votre employeur de faire varier les durées de travail d'une semaine sur l'autre. (Une autre possibilité est le cycle de travail, voir l'article de la convention collective ici : Article 20 BIS.)

Le texte de la convention collective est ici : 

Article 20 ter (le 6 décembre 2017)
En vigueur étendu
Créé par avenant n° 54 du 6 octobre 2011 

En application de l'article L. 3122-2 du code du travail et de l'accord étendu de réduction du temps de travail, l'entreprise entrant dans le champ d'application de la présente convention collective peut avoir recours à la modulation du temps de travail pour permettre d'adapter le volume d'heures travaillées au volume réel de travail.

Le recours à la modulation est justifié par les variations d'activité liées à la saisonnalité ou aux périodes de reproduction des animaux d'élevage, au remplacement des salariés en congés par roulement et pour répondre à la nécessité de satisfaire aux besoins de la clientèle, en particulier la permanence des soins. Le recours à la modulation permet en outre d'éviter le recours excessif à des heures supplémentaires et au chômage partiel.


Recours au travail à temps plein modulé

L'employeur peut organiser un système de modulation d'horaires dans lequel l'horaire hebdomadaire moyen de 35 heures est calculé sur l'année civile, soit 1 607 heures.

L'employeur établit une programmation qui fait l'objet d'un calendrier indicatif couvrant l'année civile. La semaine civile au titre de l'article L. 3121-20 du code du travail débute le lundi à 0 heure et se termine le dimanche à 24 heures.

En cas de changement dans la programmation initiale, le délai de prévenance des salariés est de 14 jours ouvrés pour une modification portant sur 8 heures en plus ou en moins par semaine. En cas d'urgence et dans des situations exceptionnelles de surcroît ou de baisse de travail, le délai de prévenance sera réduit à 2 jours calendaires dès lors que la modification de l'horaire de travail est limitée à 4 heures de travail en plus ou en moins par semaine. Dans ce cas, en compensation du changement de la programmation initiale, il sera accordé au salarié, au choix des parties, soit une compensation en temps de repos de 10 minutes par heure modifiée, soit la rémunération équivalente.

Cette programmation doit s'intégrer dans une limite inférieure de 28 heures par semaine et une limite supérieure de 42 heures dans la limite pour ces dernières de 12 semaines consécutives.

Les heures travaillées au-delà de la 35e heure et jusqu'à la 42e heure n'ouvrent pas droit à majoration ni à imputation sur le contingent d'heures supplémentaires. Les heures effectuées en deçà de 28 heures par semaine ouvrent droit à indemnisation au titre du chômage partiel.

Par contre, les heures excédant la durée hebdomadaire de 42 heures, la durée moyenne annuelle des 35 heures ou le plafond annuel de 1 607 heures se verront appliquer le régime des heures supplémentaires et s'imputeront sur le contingent annuel d'heures supplémentaires fixé spécifiquement par le code du travail en cas de modulation.

Compte tenu des fluctuations d'horaires inhérentes au principe de la modulation, la rémunération mensuelle sera indépendante du nombre d'heures réellement travaillées et établie sur la base mensuelle de la durée collective hebdomadaire définie à l'article L. 3121-10 du code du travail.

En cas d'embauche en cours de période de modulation, la rémunération lissée est fixée au prorata de la période restant à courir jusqu'à l'issue de ladite période.

En cas de période non travaillée, mais donnant lieu à indemnisation par l'employeur, cette indemnisation est calculée sur la base de la rémunération régulée. La même règle est appliquée pour le calcul de l'indemnité de licenciement et pour le calcul de l'indemnité de départ en retraite. Lorsqu'un salarié n'aura pas accompli la totalité de la période de modulation (embauche ou départ en cours de période), sa rémunération devra être régularisée sur la base de son temps réel de travail.

Si le décompte fait apparaître un trop versé, celui-ci sera compensé sur les salaires dus lors de la dernière échéance de paie. Un rappel de salaires sera effectué dans le cas contraire, étant précisé que ce rappel se fera aux taux normaux Les conditions et les proportions dans lesquelles les rémunérations sont saisissables sont définies par les articles L. 3252-1 et R. 3252-2 du code du travail.

Enfin, en cas de rupture du contrat de travail, quel qu'en soit l'auteur ou le motif, sauf dans le cas d'un licenciement pour motif économique ou de mise à la retraite sur l'initiative de l'employeur, lorsque le salarié n'aura pas accompli la durée annuelle de travail effectif correspondant à la rémunération mensuelle régulée, sa rémunération sera régularisée à la dernière échéance de paie, sur l'ensemble des sommes dues au salarié. Les conditions et les proportions dans lesquelles les rémunérations sont saisissables sont définies par les articles L. 3252-1 et R. 3252-2 du code du travail.

Créé par avenant n° 54 du 6 octobre 2011 

Étendu par arrete du 10 avril 2012 

Articles cités:

En pratique, comment faire ?

Il faut reporter le planning prévu pour l'année sur un tableur personnel. 
Ce tableur comportera autant de lignes que de semaines dans l'année, et plusieurs colonnes : heures prévues - heures réalisées - heures en plus - heures au delà de 42 h - heures décalées au dernier moment.

Il vous permettra de tenir le compte des heures faites, et surtout d'alerter votre employeur si les totaux montrent un éventuel manque ou excès d'heures. Si vous en faites trop, le montant total à vous régler en fin d'année peu le surprendre. Dans le cas contraire, vous devez aussi l'alerter pour ne pas creuser un déficit d'heures dûes à votre employeur, en vous rappelant qu'il doit vous fournir du travail pour le nombre d'heures précisé dans votre contrat.

En cas d'arrêt de travail pour maladie ou accident, comment est fait le décompte des heures ?

Si c'est un arrêt maladie, il y a 3 jours de carence, c'est à dire non payés. Ces jours débutent le lendemain de votre dernier jour travaillé. 
En cas d'accident du travail, il n'y a pas de jours de carence.
(Voir les articles d'ASVinfos : "Arrêt maladie : que dois-je faire et combien serais-je payé ?" et "Accident du travail")

Pour décompter les heures sur votre planning annuel, vous tiendrez compte du planning prévu, en soustrayant les heures d'absence.
À noter : ce sont les heures prévues qui sont à décompter (si l'arrêt est en "grosse" semaine, toutes les heures programmées sont à décompter du total annuel).
Voir le détail du calcul via ce lien : ".../...l'employeur devra prendre en compte les jours d'absence pour maladie intervenus en semaine haute sur la base de l'horaire que le salarié aurait dû effectuer s'il avait travaillé (horaire réel) et non sur la base de l'horaire moyen de lissage résultant de l'accord (système du forfait). Il s'agirait sinon d'une mesure discriminatoire en raison de l'état de santé (Cass. soc., 9 janv. 2007, no 05-43.962). La Cour de cassation fournit la formule à appliquer dans un arrêt récent (Cass. soc., 13 juill. 2010, no 08-44.550). L'employeur doit tout d'abord évaluer la durée de l'absence du salarié, à partir de la durée hebdomadaire moyenne de modulation applicable dans l'entreprise (et non du nombre d'heures effectuées par les salariés présents, que le salarié n'a pas accomplies à cause de son absence)."

Comment est fait le calcul aboutissant à 1607 h ?

365 jours dans l'année
- 104 jours de repos hebdomadaire
- 25 jours ouvrés de congés annuel (les samedis ont déjà été déduits)
- 8 jours fériés (en moyenne, c'est à dire ne tombant pas un samedi ou un dimanche)
Cela fait 228 jours travaillés, ou 45,6 semaines
45,6 x 35 h/semaine = 1596 arrondis par le législateur à 1600
S'y ajoute la journée de solidarité : 7 h
1607 h

ASVInfos : article "Heures supplémentaires".

 

malade-200

Arrêt maladie : que dois-je faire et combien serai-je payé ?

Vous êtes malade, et ça ne vous est encore jamais arrivé en tant que salarié. Que va t-il se passer ?

Vous devez prévenir votre employeur dans les 2 jours ouvrables qui suivent l'arrêt.

malade-200

Pour prouver que vous ne vous accordez pas un congé illicite, vous devrez fournir un certificat médical à votre employeur. Vous pouvez tout à fait l'expédier ou le faire déposer par un proche. Vous n'avez pas à le remettre en personne (vous êtes malade...).

À noter : Vous n'avez aucune obligation de communiquer de diagnostic ou de dossier médical à votre employeur. La durée de votre arrêt est indiquée par le médecin sur le document transmis. Si vous ne savez pas combien de temps durera l'arrêt, ne vous hasardez pas à faire des hypothèses. L'employeur pourrait vous reprocher de lui avoir "promis" que vous reviendriez à la date indiquée.  Attendez l'avis médical suivant, et prévenez simplement votre employeur que le médecin a prévu de réévaluer votre état de santé.

www.service-public.fr : Arrêt maladie : démarches à effectuer : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F303

À quel revenu puis-je m'attendre en arrêt maladie ?

Si vous avez des droits ouverts auprès de la sécurité sociale (il faut avoir travaillé au moins 150 h pendant les 3 mois précédents, cf l'article Arrêt de travail pour maladie : vos indemnités journalières), vous recevrez des indemnités journalières (IJ) qui correspondent à 50 % de votre salaire (moyenne calculée à partir de votre salaire de référence)

La convention collective des cabinets et cliniques vétérinaires prévoit que le versement de ces indemnités débute après 3 jours de carence. (Article 2 : Garantie incapacité temporaire de travail.)

  • Si vous avez moins d'un an d'ancienneté dans l'entreprise, un complément aux indemnités journalières de la sécurité sociale vous sera versé par votre employeur. La convention collective prévoit le versement de 80 % de votre salaire (au total).
  • "Le montant des indemnités journalières complémentaires sera égal à 80 % du salaire de référence (rétabli sur une base journalière) sous déduction des prestations brutes servies par le régime de base sécurité sociale."

Calculer le salaire de référence
"Pour calculer son salaire de référence annuel, il faut additionner tous les salaires perçus au cours des douze derniers mois, y compris les treizièmes mois, primes et bonus. Pas d'hésitation à avoir entre brut ou net, il faut toujours se référer aux montants bruts. Une fois la somme totale déterminée, il suffit de la diviser par 12. Il est également possible de calculer son salaire journalier de référence. Pour ce faire, il faut diviser la somme obtenue par le nombre de jours effectués sous contrat sur la période déterminée. Pour une année de travail, le total des salaires bruts est divisé par 365." Source : http://www.journaldunet.com/management/guide-du-management/1201137-le-salaire-de-reference/
  • Si vous avez plus d'un an d'ancienneté, vous devez recevoir un salaire atteignant les 90 % de votre salaire de référence. (C'est à dire un complément de 40 % aux indemnités journalières de la Sécurité sociale.)
  • "Au-delà de 1 an d'ancienneté dans le cabinet ou la clinique vétérinaire, les salariés seront indemnisés sur la base des dispositions étendues de l'accord interprofessionnel de mensualisation du 10 décembre 1977 (loi de généralisation de janvier 1978) modifiées en dernier lieu par la loi n° 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail et le décret n° 2008-716 du 18 juillet 2008."

Le code du travail impose à l'employeur d'assurer une indemnité afin d'atteindre 90 % du salaire d'un salarié ayant plus d'un an d'ancienneté, pendant une durée d'un mois, augmentée de 10 jours par périodes de 5 ans d'ancienneté, sans dépasser 90 jours. Le Code du travail est plus favorable que la convention collective, c'est donc lui qui s'applique. Ensuite, la convention collective redevient plus favorable et c'est l'indemnité de 80 % qui doit être versée. 

www.service-public.fr : Arrêt maladie : indemnités versées au salarié par l'employeur

"En tout état de cause, le cumul des indemnités perçues au titre du régime général de la sécurité sociale et du régime de prévoyance, ainsi que tout revenu de remplacement ou éventuel salaire à temps partiel, ne pourra conduire l'intéressé à percevoir une rémunération nette supérieure à celle qu'il aurait perçue s'il avait poursuivi son activité." Mais elle peut atteindre les 100% de votre salaire mensuel contractuel, car le calcul est fait sur la totalité de votre salaire de l'année précédente, y compris les primes et heures supplémentaires.

Il faut transmettre vos attestation d'IJ à votre employeur afin qu'il fasse la demande de versement à l'AG2R. Vous trouverez ces attestation sur votre compte AMELI.

Les informations et les documents nécessaires à la déclaration d'arrêt maladie et la demande de versement des indemnités par l'AG2R sont disponibles ici : Offre de prévoyance à destination de la CCN cabinets cliniques vétérinaires.

L'offre de prévoyance prévoit également une assurance vie, ainsi qu'une rente pour les orphelins et une rente d'invalidité. Si vous n'êtes pas mariés ou pacsés, et que vous souhaitez désigner un légataire qui n'est pas de votre famille, il faut penser à en informer l'AG2R.

Récapitulatif si vous avez plus d'un an d'ancienneté :

3 jours de carence puis 4 jours à 80 %  puis un mois (ou plus) à 90%  puis la suite à 80 % tant que des versements sont effectués par la sécurité sociale, jusqu'au 1095e jour d'arrêt.

Il ne faut pas confondre

- la mutuelle santé d'entreprise (qui complète les remboursements de la sécu des frais médicaux - consultations, médicaments, lunettes, etc-)

- et l'assurance prévoyance, ou complémentaire de salaire. Ce sont deux services différents de l'AG2R qui s'en chargent.

- la subrogation, qui est le fait que votre employeur continue à verser votre salaire prévu en maladie mensuellement, et reçoive directement les indemnités de la sécurité sociale. C'est une possibilité facultative.
La plupart du temps vous recevez sur votre compte (après un délai variable) les indemnités journalières de la sécurité sociale, et votre employeur vous verse le complément.
Fournissez le plus rapidement possible les attestations d'IJ à votre employeur et rappelez lui que votre dossier doit être transmis à l'AG2R.

et le maintien de salaire, qui est obligatoire et défini par les texte cités : ".../... les salariés seront indemnisés sur la base des dispositions étendues de l'accord interprofessionnel de mensualisation du 10 décembre 1977 (loi de généralisation de janvier 1978) modifiées en dernier lieu par la loi n° 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail et le décret n° 2008-716 du 18 juillet 2008."
 "La loi du 19 janvier 1978 impose aux employeurs d’assurer aux salariés, sous certaines conditions, un certain niveau de salaire en cas d’arrêt de travail pour maladie ou accident. Cette loi est dite « loi de mensualisation ». Les organismes assureurs peuvent prendre en charge cette obligation des employeurs."

Estimation

Vous trouverez ci-dessous un évaluateur permettant de faire une estimation de ce que vous devriez recevoir. Si vous constatez des différences importantes avec ce que vous recevez, demandez des explications à votre employeur afin d'en comprendre la raison.

(Attention, le calcul obtenu ici est imprécis car il dépend des renseignements que vous fournissez.)

Salaire brut mensuel :

Nombre d'heures mensuelles:

Nombre d'heures de carence:

Ancienneté:
Plus d'1 an
Moins d'1 an

Optionnel: Jours d'arrêt:



Salaire décompté en carence:


Indemnité maladie journalière de la 1ère semaine, après période de carence:

Dont sécu:

Complément employeur:


Indemnité maladie journalière après une semaine :

Dont sécu:

Complément employeur:


Total remboursé pendant l'arrêt:

Dont sécu :

Complément employeur:
Rappel : les chiffres obtenus sont une estimation. Demandez des explications à votre employeur s'ils sont très différents de ce que vous avez reçu. 

Congés payés et maladie

En maladie, vous ne cumulez pas de congés payés. Cependant,  quand vous êtes absent, le décompte des mois de travail s’opère en tenant compte de la durée de travail effectif. Une période de 4 semaines ou 24 jours de travail est assimilée à un mois de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés (Code du travail, art. L. 3141–4).

Cela veut dire que si vous travaillez  48 semaines (y compris vos congés) dans l'année, la durée de vos congés annuels ne change pas.

En cas d’absence pendant la période de référence, le décompte en jours ouvrables des congés s’effectue suivant la règle la plus favorable au salarié, soit :

  • décompte par mois de travail effectif : 2 jours 1/2 de congés ;
  • décompte en semaines : 4 semaines de travail ouvrent droit à 2 jours 1/2 de congés ;
  • décompte en jours : octroi de 2 jours 1/2 de congés pour une période de 24 jours de travail (horaire sur 6 jours) ou 22 jours (horaire sur 5 jours 1/2) ou 20 jours (horaire sur 5 jours).

Lorsque le nombre de jours de congés acquis n’est pas entier, la durée du congé est portée au nombre immédiatement supérieur (par exemple, 26,5 jours de congés sont arrondis à 27 jours). Cette disposition est d’ordre public.

Si vous avez travaillé moins de 48 semaines, le calcul le plus avantageux pour vous s'appliquera.

  • 52 semaines – 6 semaines d’absence maladie = 46 semaines travaillées
    46 / 4 semaines (période assimilée à un mois de travail effectif) = 11,5 mois de travail effectif.
    11,5 x 2,5 (jours de congés acquis par mois) = 28,78 arrondis à 29 jours de congés acquis.

 Votre employeur peut se renseigner auprès du SNVEL

Vous pouvez vous renseigner auprès de l'inspection du travail : DIRECCTE.gouv.fr, ou de conseillers du salariés (la liste est sur la page de votre DIRECCTE), ou d'un syndicat.

Vous êtes enceinte ?

En arrêt maternité (et pendant la durée d'un éventuel congé "pathologique") les indemnités sont entièrement versées par la CPAM. Voir l'article "Maternité" d'ASVinfos.
Simulateur AMELI pour le calcul des indemnités : https://www.ameli.fr/assure/remboursements/indemnites-journalieres/conge-maternite-salariee

En cas d'accident du travail

Voir l'article d'ASVinfos : Accident du travail.  

www.legifrance.gouv.fr : Convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires : Avenant n° 65 du 10 novembre 2015 relatif à l'annexe IV « Prévoyance »

vetramil-axience-cicatrisant

Lancement de la gamme Vetramil

Axience propose une nouvelle gamme de produits topiques adaptée aux besoins des peaux fragilisées : la gamme Vetramil, une association naturelle de miel et d’huiles essentielles.

Le miel Vetramil est de qualité médicale, à pH et teneur en eau contrôlés et à forte activité enzymatique. Stérilisé, il ne contient pas de résidus de pesticides ou d’antibiotiques. Les huiles essentielles Vetramil permettent de repousser les insectes et leur goût amer limite le léchage de la peau par l’animal.

Les produits Vetramil conviennent à l’ensemble des mammifères et des oiseaux et ont déjà convaincu des centaines d’utilisateurs en Europe. Dans une étude menée auprès de 16 vétérinaires, plus de 90% d’entre eux ont jugé « Bon » à « Excellent » l’effet du produit (1) ».

vetramil-axience-cicatrisant

Deux présentations Vetramil complémentaires sont disponibles : la boîte présentoir de 12 tubes de 10 grammes et le spray de 100 ml.

Facile à délivrer aux propriétaires d’animaux, le tube de 10 grammes est idéal pour les zones de petite taille, faciles d’accès.

Le spray de 100 ml est adapté aux zones de grande taille, ou difficiles d’accès, et aux grands animaux tels que les chevaux et les animaux de rente. Il peut également être utile sur les animaux difficiles à contenir ou présentant des plis cutanés marqués.

(1) Creemers T et Jan Bosma W. Honey based wound ointment for wound healing and skin disorders with animals. Dier en Arts (Avril 2006).

En savoir plus sur le site Axience « Nouveauté : lancement de la gamme Vetramil »

VETRAMIL spray et pommade AXIENCE

chat-by-royal-canin

Chat ! by Royal Canin - espace de culture féline éphémère à Paris du 6 au 20 octobre 2017

Cet événement, baptisé Chat ! by Royal Canin, mettra en scène la culture féline : espaces thématiques et culturels, interventions de professionnels dont des vétérinaires, animations, forum...

Une activité « réalité virtuelle » permettra notamment de voir le monde à travers les yeux d’un chat.

Chats ! by Royal Canin, du 6 au 20 octobre sauf les lundis et mardis, de 12 à 20 heures, 6, rue des Archives, 75004 Paris.

Le programme est ici : www.royalcanin.fr programme Chat ! by Royal Canin, de 12 à 20 h du 6 au 20 octobre 2017
 www.royalcanin.fr
assurance-sante-animale-asvinfos

Assurance santé chiens chats et NAC

Parce que vous n’avez pas toujours le temps de renseigner les maîtres venant en consultation qui posent des questions sur l’assurance santé animale, ou parce que vous ne disposez pas de tous les éléments de réponse ou bien que vous ne savez pas de quelle manière aborder le sujet…

Parce que, parfois vos clients disent que "le vétérinaire, c'est cher", ou vous tendent leur carte Vitale, ou refusent la facture que vous leur proposez car "Ils ne seront pas remboursés..." ou même prennnent une décision d'euthanasie car les frais d'examens ou traitements dépassent le budget qu'ils peuvent y consacrer...

Un mémo "assurance santé", réalisé en partenariat avec SantéVet. Cliquez ici.

assurance-sante-animale-asvinfos

Assurer son animal n’est évidemment pas une obligation. C'est une précaution afin de gérer le budget santé de son compagnon et de pouvoir lui offrir les meilleurs soins possibles tout au long de sa vie.

 

Ce mémo aborde les principaux points concernant la « mutuelle » (en réalité assurance santé) pour les animaux et sera enrichi au fur et à mesure grâce à vos remarques et vos commentaires, qui seront les bienvenus !

 

Assurance santé, quel intérêt pour la clinique ?

  • L’assurance santé animale est un gage de tranquillité pour les maîtres mais elle apporte aussi à la clinique. Un animal assuré va chez le vétérinaire pour 2,9 visites par an en moyenne, contre 1,54 pour un animal non assuré*.
  • Quand un animal est assuré, le vétérinaire peut envisager de proposer des soins en sachant que le client en sera remboursé. Quand les clients ne sont pas assurés, les vétérinaires s'auto-censurent souvent et ne proposent pas forcément les examens ou soins possibles en imaginant que leur coût ne va pas être accepté.
  • Un client assuré est un gage de sécurité pour la clinique qui, ainsi, n'est pas confrontée au problème des impayés. Cela évite de nombreuses relances qui prennent beaucoup de temps et parfois… d’énergie !
  • Quand un animal est assuré, ses maîtres ne renoncent pas aux soins à cause de leur coût : 9 % des maîtres non assurés envisagent l’euthanasie face à une facture vétérinaire de 1 000 € (et d'autres pour des coûts envisagés moindre).
  • La technique vétérinaire de diagnostic et de chirurgie évolue et a un coût (scanner, IRM, rayons et chimiothérapie, chirurgie spécialisée...), les vétérinaires spécialistes ont des honoraires en lien avec leurs investissements en formation et moyens matériels et humains. L'assurance santé animale permet d'accéder à ce niveau de services sans être limité par leur coût.
  • * Etude ensemble clients SantéVet novembre 2010.
  • ** Enquête SantéVet/Ipsos – février 2017 – Observatoire national "Les Français et leurs animaux de compagnie".

Quelle différence entre assurance responsabilité civile et assurance santé animale ?

L'assurance responsabilité civile – qui est obligatoire pour les chiens dits dangereux selon la loi de janvier 99 – couvre les dommages qu'un chien ou un chat pourrait causer à autrui. Donc, évidemment, l'assurance responsabilité civile ne remboursera pas la paire de lunettes, les chaussures ou le canapé de la maison détériorés par l'animal de compagnie.

Lors de l'arrivée d'un animal chez vos clients, il peut être judicieux de leur rappeler d'en signaler la présence à leur assureur afin qu’il soit inscrit dans le cadre du contrat multirisques habitation au même titre que tous les membres de la famille.

Une assurance santé animale (incorrectement appelée "mutuelle" ou mutuelle santé) prend en charge le remboursement des frais vétérinaires en cas d’accident et/ou de maladie de l'animal.

Les assureurs santé animale proposent parfois en option une assurance responsabilité civile afin d’augmenter la protection et le taux de remboursement en cas de dégâts causés par l'animal. À noter que tous les chiens, quelle que soit leur race ou quel que soit leur type, sont acceptés. Ce n’est pas le cas chez tous les assureurs qui, pour certains, refusent les chiens dits dangereux ou apparentés… ou demandent une surprime !

Les autres articles à consulter :

L'assurance santé animale en pratique
Comment parler d'assurance santé animale en clinique vétérinaire ?
Quel est l'intérêt pour le client ?
Répondre aux objections
Pour aider les ASV ! Documents et contacts…